Steel face Weird

Les Humains ou Les Entités. La Technologie contre la Nature. Qui régnera sur un monde près à entrer en guerre pour sauver son idéal de vie.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il y a des jours ou on devrait pas se lever

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Shadow
Clown
avatar

Messages : 16
Réputation : 1

MessageSujet: Il y a des jours ou on devrait pas se lever   Mar 17 Juin - 8:34

Rappel du premier message :

Cristie => Shadow le grand-maître nous a convoqués.

Shadow => Compris, je te suis.

Cristie => J'attends toujours le rapport de tes dernières missions.

Shadow => Pourquoi faire ? Un assassin ne doit pas laisser de traces, un rapport, c'est laisser des traces.

Cristie => Je ne te comprends pas, des que le maître ou Rindou te demande quelque chose, tu obéis, mais tes autres aînés, tu les écoutes jamais.

Shadow ne répond, il ignore sa tutrice.

Cristie => Rindou est mort maintenant, c'est moi qui prends sa place.

Shadow regarde froidement Cristie, rien qu'avec son regard, il lui fait comprendre qu'elle ne prendra jamais sa place et que si elle parle encore de ça, ça pourrait mal se passer.

Shadow et Cristie entre dans le grand hall des assassins où Michiide, le grand-maître, les attendaient.

Shadow et Cristie se mettent à genoux devant lui, la tête qui regarde le sol.

Michiide => J'ai une nouvelle mission pour vous, je veux des informations sur qui sont exactement les grands représentants des entités.

Shadow => Oui, maître, je souhaiterais faire cette mission seul.

Michiide => Je ne pense pas que cela soit une mauvaise chose. Cristie fera la liaison ici, elle cherchera les informations, te procura ce que tu as besoin et toi, tu obéiras à ces consignes.

Shadow => Oui...

Cristie => Compris.

Le maître quitte la pièce, laissant Shadow et Cristie là.

Cristie => J'étais déjà au courant de la mission, il y a un hélicoptère qui t'attend, il te mènera à l'endroit où on a vue le représentant des maras pour la dernière fois.

Shadow => Des maras, tu dis, intéressant.

Cristie => Tu dois ramener des informations sur lui, pas le tuer.

Shadow => Oui, oui, après s'il glisse par accident sous ma lame ça ne sera pas ma faute.

Shadow se dirige dans l'hélicoptère, qui est sur le toit, il monte dedans, il s'installe une fois dans l'hélicoptère, il se détend et ferme les yeux. Puis tout à-coup toutes les portes de l'hélicoptère se ferme, une vitre blindée s'interpose entre le pilote et Shadow et de la fumée vert apparaît dans la zone où est, il est enfermé, Shadow avant même qui il est temps de tenter quelque chose le gaz commence à agir et Shadow s'évanouis.

Quand il se réveille, il est sur une île et un mot est à ces pieds.

" Bienvenu, candidat 128, vous êtes ici pour le plaisir de nos spectateurs.
Avec votre consentement ou pas vous allez participer à un jeu de survie. Le bracelet que vous voyez à votre bras qui est vert, indique la couleur de votre équipe toutes les personnes avec un bracelet de cette couleur sera vos alliés. Si vous tuer un de vos alliés, les juges qui seront les observateurs de ce jeu, vous exécuteront.
La seule façon de quitter, cette île et de tuer tous les membres des autres équipes.
Vos alliés comme vos ennemies sont dispersés un peu partout sur l'île bonne chance.

Ah, j'oublier souriez vous êtes filmé."

Shadow regard son équipement, on ne lui avait rien volé.
Shadow regarde autour de lui la zone semble tropicale et au centre de l'île, il y avait une montagne.
Son premier objectif serait d'atteindre le sommet de cette montagne, comme ça, il pourrait voir où il se trouve et la taille de l'île.

Shadow => Faudra que je remercie Cristie pour son hélicoptère..........

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
 


Dernière édition par Shadow le Mar 17 Juin - 12:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Lixia
Inspecteur
avatar

Messages : 27
Réputation : 2

MessageSujet: Re: Il y a des jours ou on devrait pas se lever   Jeu 12 Mai - 17:37

Lix se réveilla en sursaut, paniquée elle se redressa rapidement, sa respiration s’était accélérer et elle se mit à chercher des repères. Malgré ses efforts pour se souvenir des derniers évènements, tout restait flou, même son bracelet vert ne lui disait rien. Voyant qu’il n’y avait aucun danger immédiat elle se calma un peu, les sens toujours en alerte dans cet environnement inconnu. Elle était seule dans une petite pièce lugubre faiblement éclairée elle se trouvait sur une paillasse à même le sol. Elle se leva doucement, tout en observant la pièce dont la poussière et les quelques toiles d’araignée témoignait d’un manque d’entretient, la seule fenêtre (trop étroite pour laisser passer quelqu’un)  qui laissait entrer la lumière, était bloqué par de larges barreaux en fer, rouillés par la pluie qui passait par les carreaux brisés. Les murs étaient sobres, elle continua de tourner sur elle-même et son regard s’arrêta sur une large porte en métal mais il y avait comme un étrange reflet, elle n’avait pas de poigné mais un petite trappe très étroite ainsi qu’un petit carreau à peine assez large pour y voir ce qu’il se passait à l’extérieur. Lixi comprit, il s’agissait d’une cellule de prison sans doute abandonnée. Elle s’approcha de la porte Elle jeta un œil à travers le carreau, prenant soin cette fois de ne rien toucher.  Personne à l’horizon, pas de bruits, elle donna un coup dans la porte qui s’ouvrit sans peine, c’était presque trop facile…
Elle avança prudemment, ne pouvant voir s’il y avait d’autres personnes dans cette prison, subitement, l’air devint glaciale, et une présence se fit sentir, alors même que Lixi venait de sortir de la cellule, chargeant ses paumes d’énergie, prête à causer de graves dégâts à quiconque s’approcherait d’elle.  En un battement de cils, une ombre apparut devant-elle, froide et menaçante elle voulu décharger sa magie mais celle-ci fut absorbé par cette ombre, elle concentra donc ses efforts en sort de protection, l’ombre se transforma peu à peu en une personne, au teint diaphane, presque transparent dont le visage était caché par une capuche, seul ses mains et le bas du visage étaient apparents et semblaient presque transparents. Il s’agissait d’un homme assez grand. Il s’adressa à la mage tout en avançant d’un pas calme mais sûr vers elle :

- Bonjour très chère, la nuit a été bonne ? Un léger sourire sadique se dessina sur ses lèvres, évidemment cette question n’attendant aucune réponse, il enchaina se rapprochant toujours de Lixi. Il y a un léger problème avec toi petite mage, les autres juges s’ennuient de toi, personnellement ton combat avec l’elfe me laisse penser que tu as du potentiel mais ils ne sont pas de cet avis. Je te propose donc une mise à l’épreuve. Cet endroit est truffé de surprises, si tu parviens à en sortir tu auras la vie sauve, en tout cas pour le moment, et un petit cadeau, si tu échoue ou refuse ce défi, t’as présence ne sera donc plus souhaitée ici, je suppose que je n’ai pas besoin de te faire un dessin. Si tu as compris hoche la tête.

Lixi hésita quelques instants mais elle n’avait pas vraiment le choix. Elle s’exécuta, le jeune homme eu un petit sourire sadique avant de s’éclipser. Lixi mit fin à ses sorts de protections et soupira. Tout ce qu’elle avait à faire était de sortir de cet endroit sans encombre. Elle ne mit pas longtemps à comprendre quelles étaient ces « surprises ». En avançant vers la fin du couloir, elle marcha sur un petit rouleau en métal. Elle le ramassa, il renfermait un message avec en dessous le dessin d’une personne ainsi que quelques information supplémentaires ;
Couleur : gris
Race : Dompteur
Défi : Match à mort




La mise à l’épreuve commençait fort, il s’agissait d’une mise à mort, Lixi avança avec prudence, elle ne savait pas où le trouver mais elle ne tarda pas à tomber sur une autre petite « surprise », en marchant sur une dalle piéger, Lixi activa un mécanisme caché, des flèches sortirent des murs et manquèrent de peu la transpercer de part en part, elle eu juste le temps de dresser un bouclier. Non seulement elle devait se battre contre les autres, mais en plus cette prison était piégé dans les moindres recoins… la tâche serait difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinoame Kasai
L'assistante
avatar

Messages : 29
Réputation : 2
Localisation : Dans le monde de Néméria

MessageSujet: Re: Il y a des jours ou on devrait pas se lever   Dim 19 Juin - 22:37

Chinoame se réveille dans un grand lit, avec des draps en satins noirs. La Mara s'étire comme un chat qui sort d'une longue sieste. La jeune femme se redresse, une douleur se met à la lancer dans son crâne, cela lui fait horriblement mal. Chinoame attrape son front à deux mains, la douleur lui arrache un grognement. Les souvenirs des derniers événements étaient flous, elle s'assoit sur le bord du lit, les yeux à demi-fermés, elle essaie de retrouver ses esprits. Koji entre dans la chambre et s'approche de son amie.

Koji : " Tu vas bien, Maître ? Tu vas reprendre tes esprits dans quelques minutes."

Chinoame relève la tête pour regarder le jeune garçon, il était appuyé nonchalamment contre le montant de la porte, avec un large sourire. Il était simplement heureux de voir que la Mara soit en vie. La jeune femme avait également un léger sourire sur son visage, entendre sa voix remplit son cœur de douceur. Les souvenirs de Chinoame commençaient à revenir et voir Koji debout la rassuré. Chinoame se lève précipitamment du lit et ce dirige vers son ami, elle était prête à le serrer fort dans ses bras, mais arrivé juste devant le garçon, elle stoppa tous ses mouvements, après tout elle n'était pas du genre à faire des câlins. Le regard de la démone redevient froid.

Chinoame : " Et l'enfant, je suis assez en forme pour t'arracher la langue, si tu...."

Koji sur un ton amusé : " Ok, Ok. Ne t'énerve pas Chino-Chan."

Le jeune garçon parle sur un air sérieux : " Bien que ce voilier soit agréable et confortable, il ressemble plus à une maison sur l'eau, qu'un bateau qui pourrait nous permettre de rentrer chez nous."

Chinoame encore un peu confuse : " Bateau... Chez nous... Oh Oui le jeu de survis."

Ces souvenirs étaient tous revenus, Koji entraîne la jeune femme dans un petit couloir puis une autre pièce qui ressemblait à une cuisine et un salon, sur une table est disposé un fabuleux repas. Le jeune garçon s'installe sur un fauteuil de la pièce et commence à expliquer, à la Mara, ce qu'il avait fait pendant les deux heures ou la jeune femme avait dormit. Il avait exploré le bateau de fond en comble, qui possède deux chambres, une salle de bain, wc et la pièce où ils se trouvaient et enfin une petite pièce où se trouve du matériel. Puis, le jeune garçon avait cherché comme faire démarrer le bateau, mais c'était impossible il n'y avait pas de salle des machines, pas de barre, n'y de voiles et l'encre du navire était bien encrée au fond de l'eau.

Koji : " J'ai trouvé des jumelles dans la pièce d'armes. Je suis donc allé sur le ponton pour observer les alentours. Je pense que nous sommes sur l'océan qui bordait l'île où nous étions précédemment. L'île se trouve à une centaine de kilomètres, à vue d’œil. Ensuite et maintenant c'est le plus bizarre, le ponton où nous sommes amarré donne sur une clairière. Au nord, il y a un grand mur dessus il y a écrit : City The Dead, à l'est une grande tour noir qui paraît très ancienne, avec pleins de barreaux aux multiples fenêtres qui compte au moins quinze étages. Et enfin l'ouest un cube suspendu dans les airs, qui n'a pas de porte. Alors, je l'avoue ce jeu est pour les détraqués."

Chinoame grogne pour signifier que la situation de lui convenait pas du tout. Son acolyte semblait quant à lui très calme, trop calme. La Mara se lève et regarde la table sur laquelle de la nourriture était disposée en abondance, puis regarde Koji.

Chinoame : " Est-ce que tu aurais..."

Koji un peu énervé : " Je sais que tu me prends pour un enfant, mais je ne suis pas stupide, c'est peut-être empoisonné !"

La Mara eut un petit sourit moquer :" Oui, enfin qui nous a conduit dans ce jeu?"

Chinoame ne laisse pas son ami répondre, qu'elle se dirige vers pour pièce d'arme que lui avait indiqué, c'est à cet instant que le duo entend des bruits de pas sur le ponton, au-dessus de leur tête. Le duo se regarde un bref instant, sans dire un mot, mais tout en se comprenant très bien, le jeune garçon se place juste à côté de l'escalier qui mène au ponton, dans un coin le dissimulant au regard des intrus, prêt attaquer ses sabres à la main. La Mara se positionne au fond de la pièce, face à l'escalier, son arc prêt à tirer, sur toutes personnes ayant l'air menaçant. Une première personne se présente dans les marches, il ou elle était revêtue d'une cape avec capuche noire, semblable à celle des juge, une deuxième personne se présente face au duo, cette dernière était beaucoup plus petite.

La première personne : " Vous n'avez rien n'a craindre de nous. Nous sommes là pour vous conseiller et vous soutenir."

Cette voix était celle de Spear Morgane, l'homme dévoile son visage, suivi du deuxième juge qui restait silencieux, le couple en avance dans la pièce en direction de la Mara.

Chinoame très autoritaire : " N'avance pas d'un pas de plus ou je tire."

Spear Morgane surpris s'arrête dans sa lancé près du canapé : " Je te l'ai dit, je..."

Chinoame coupe la parole à l'homme comme si c'était un vulgaire insecte : " Je ne parle pas à toi Humain, mais au Mara qui t'accompagne. Crois-tu que je ne reconnais pas l'odeur d'un démon quand il est juste devant moi surtout s'il est de mon clan."

La deuxième personne dévoile enfin son visage, c'est une femme mara, sous sa forme démon, Chinoame la connaissait bien c'est sa tante, qui l'avait autre fois entraîner pour développer ces dons de mara. La tante ce tournant vers Koji.

Nina : "Esclave comme oses-tu lever tes armes devant une Mara de mon rang."

Spear Morgane sur un ton de dégoût : " Nina cesse tout de suite, nous ne sommes pas venus pour ça. "

Les cheveux de Nina prennent une teinte rouge telle un feu hardant, on devine aussi son dégoût pour cet humain.

Spear Mogane reprend : " Bon je vais faire en raccourci puisque malgrès mes bonnes intentions nous ne sommes pas les bienvenue."

L'homme claque des mains et l'écran plat juste à côté de Chinoame s'allume affichant un couple de personnes âgés.

Spear Morgane agacé : " Bien, Koji ce couple est ta première mission que je te donne : tu dois les retrouver, les faire parler sur ton passé, mais surtout sur le projet CŒUR BLEU. Ils nous cachent des choses et même la torture ne l'ai pas fait parler. Grace à ce couple et bien-sûr grâce à toi, ce projet va être remis sur pied. Tu nous as prouvé que c'est possible. SI tu les tues, après avoir obtenu toutes leurs confidences, je pense que les juges apprécierons. De toute façon ils ne seront plus d'aucune utilité."

Le gouverneur eut un regard froid qui ne plaît pas à Koji.

Koji : " Et si je ne fais rien de ce qui vous me demandez ?"

Spear Morgane : " Alors, je ne pourrais plus te protéger. Mais je doute que tu n'ailles pas à leur rencontre, car ils étaient très proches de tes parents. "

Le jeune garçon entrouvre ses lèvres, mais aucun ne sort de sa bouche.

Spear Morgane : " Bien je vois que nous sommes d'accord. Pour toi la Mara, j'espère que tu resteras en vie, car pour l'instant tu es la seule à pouvoir te lier à notre unique cœur bleu. Si tu survis un très beau collier de dompteur t'attends."

Nina : " Attends Morgane, ce n'est pas notre accord. Elle meurt ici ou rentre avec moi."

Morgane sourit avec un regard froid : " L'accord est différant maintenant Démone."

Nina regarde le gouverneur de Cybéria froidement prête à le tuer sur place. Ensuite, Morgane explique au duo que le bateau où ils se trouvent est une récompense, ils peuvent l'activer une fois par jour grâce au bracelet de Koji et à conditions qu'il y est un point d'eau, tout ce que contient le bateau est pour eux afin de les aider dans ce jeu et leurs missions. Juste avant de partir Nina signifie à Chinoame qu'elle n'a pas de mission, car elle la mission de quelqu'un d'autre. Après le départ des deux juges, Koji s'assoit devant la table où il y avait encore un somptueux repas même s'il était froid. Le jeune garçon attrape une pomme bien rouge, puis regarde Chinoame d'un air triste.

Koji : " Je suis vraiment désolé, de t'avoir entraîné ici. Je ferai tout ce que tu me demandes et je te protégerais pour que nous puisions reprendre notre vie ensemble à Daitō."

Chinoame sur un ton blasé : " Je pense que notre vie va radicalement changer, tu crois vraiment qu'ils vont laisser le seul cœur bleu libre. Et puis...."

Koji : " Arrête, Chino-Chan, ne m'appelle pas comme ça. Peut-etre que notre vie ne se fera pas à Daitō, mais je veux rester près de toi ! Promet moi qu'on restera ensemble, j'ai seulement confiance en toi, s'il te plaît ?"

Chinoame : " Ok, Ok. Si c'est ce que tu veux, je te le promet même si une promesse de démone ne sois pas fiable."La mara se met à rire, le jeune garçon d'abord perplexe se met à rire également.

Chinoame : " Bon on doit se sortir de là. Je pense qu'on peut manger la nourriture, car ils ne veulent pas te tuer."

Après le repas, le duo s'équipe dans la salle d'arme, il y avait un tas de flèches avec des plumes de différentes couleurs, qui indiquaient si elle était explosive, incendier, toxique, fumigène...

Chinoame en grognant : " Je préfère mes flèches."

Koji sourit en tendant un carquois à son amie : " Prends ce qui te plaît, mais je pense que cela peut servir. Moi je prends le grappin et deux trois autres trucs."

Le duo sort du bateau, puis se dirige vers City The Dead, où il pensait trouver le couple de la mission de Koji.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
" Je suis née Démon, soit l'Ange qui me convertit !!!"


Upload images
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a des jours ou on devrait pas se lever   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a des jours ou on devrait pas se lever
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Steel face Weird :: Les Villes de vos RP :: Le Japon :: Osaka-
Sauter vers: