Steel face Weird

Les Humains ou Les Entités. La Technologie contre la Nature. Qui régnera sur un monde près à entrer en guerre pour sauver son idéal de vie.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Les débuts d'un pirate

Aller en bas 
AuteurMessage
Hôno eikichi

avatar

Messages : 25
Réputation : 0

MessageSujet: Les débuts d'un pirate   Mer 25 Juin - 18:50

Nous voici un soir à New York dans les quartiers riches, le ciel était dégagé, on voyait les étoiles l'ambiance était parfaite pour passer une douce et bonne soirée.
Sauf qu'il en était tout autrement, des alarmes retentissaient partout et des gardes courraient de partout à la recherche de voleurs.

Hôno => Court putain courrrrt, c'est quoi se plan foireux, il devait y avoir presque personne.

Estare => C'est ta faute, où ta vu qu'on allume la lumière pendant un cambriolage.

Hôno => Bref, guide nous jusqu'à la sortie. On prend par où ?

Estar => A droite ........... Hôno ton autre droite !

Hôno => Sa va, sa va, hein !!! En plus quand on a était pris au piège, là-bas, tu m'as pas tellement aidée.

Estare => C'est ta faute, tu m'as dit prend le premier truc qui te viens ...

Hôno => Je t'ai dit de prendre le premier truc qui viens pour te battre et toi tu as pris une banane, tu m'explique ?

Estare => Ben, c'est pas ma faute y avait qu'un saladier sur la table avec des fruits.

Hôno => tu aurais pu prendre le saladier c'était toujours mieux que la banane .....

Hôno et Estare fuient le plus vite possible de la zone pour rejoindre le vaisseau, mais une fois arrivée au vaisseau celui-ci était encerclé par des gardes qui étaient arrivés avant eux.

Le chef de la garde => Misérable voleur vous êtes fait comme des rats.

Hôno => On n'est pas des voleurs on est des pirates.

Le chef de la garde rigole => Des pirates ça existe encore ? Bref, gardes arrêtés les.

Les gardes encerclent Hôno et Estare, mais Hôno réagit très vite, il créait des boules de feux qui projettent sur l'ennemi pour se créer un chemin jusqu'au Fire Bal (leur vaisseau).
Une fois devant la porte du vaisseau, Pirlo, le piloter ouvre la porte.

Pirlo => Entre, Capitaine, on vous attendez.

Argo => Vous en avez mis du temps et créé un de c'est bordel.

Hôno => Tais-toi et décolle.

Le vaisseau décolle pour se cacher dans la forêt à l'extérieur de la ville.

Argo => Alors, vous avez réussi ?

Hôno fièremen t=> Oui même si c'était pas facile on a réussi à voler la pièce que tu voulais pour améliorer le vaisseau.

Hône donne la pièce à Argo qui la regarde attentivement, puis il lui dit :

Argo => Non c'est pas la bonne.

Hôno => Quoiiiiiiiii ?

Argo => Je me suis trompé désolé c'est pas cette pièce qui nous faut.

Le premier réflexe de Pirlo et Estare fut de tenir Hôno pour pas qu'il étripe Argo.

Hôno => Espèce d'enculé de bâtard, lâchez-moi je vais le tuer qui ma donnais un ingénieur aussi pourri, on a failli se faire tuer pour rien sale bip et bip je vais te bip et tu vas bip.

Pirlo => Détend-toi Capitaine, tu vas encore faire brûler le vaisseau si tu t'emportes.

Estare sort quelque pierre précieuse qu'elle avait volé pendant leur mission.

Hôno lui fait un bisou sur la joue => Tu est la meilleure heureusement que tu est là.

L'équipage fait la fête presque toute la nuit, pour savourer la victoire de leur mission. Le lendemain, ils retournent en ville pour faire des provisions, ils commençaient à être à cour.
En marchant dans la ville, ils se rendent compte que leurs têtes ont étés mises à prix.

Estare => C'est trop cool on commence à être connus.

Hôno regarde son affiche puis il s'énerve => Les connards, ils ont foiré mon nez, il est énorme se putain de nez.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Mer 25 Juin - 23:35

Le temps était beau ce jour là, a New York.
Rae, notre chère psychique complètement désaxée avait quitter le Japon en guise de vacances, elle aurait put aller sur la côte ouest ou a Miami, mais que voulez vous, elle n'aime guère la chaleur et a New York il fait toujours plus frais qu'ailleurs.
Elle flâner ça et la de boulevard en boulevard, se répugnant au pensées de certaines personnes qu'elle croisée. Des trucs qui passaient dans leurs tête a chaque fois qu'ils croisaient son regard du genre :
" Putain elle je lui casse les fesses ", " Son petit ami doit être le plus heureux" ou encore " La salope c'est criminel d'être aussi jolie".

-" Si tu savais le nombre d'enmerdes que sa m'apporte pauvre conne", répliqua t'elle sèchement directement dans la tête de la fille grâce a son pouvoir, ce qui fait stopper net celle ci avant qu'elle se mette a saigner du nez comme un goret qu'on égorge "Cadeaux connasse" rajouta alors Rae en passant son chemin en soupirant, blaser par ses humains terriblement superficiels.
Elle continuait donc a se promenée, des magasins en magasins, faisant un peut de shopping, profitant de l'argent des quelques dizaines de millier de dollars qu'elle avait obtenue en manipulant cérébralement un banquier quelques jours avant pour ensuite lui faire faire une crise cardiaque dans son bureaux une fois l'argent dans son sac.

Ahhh! qu'elle journée plate et chiante! elle aimerais bien s'amusée un peut, tiens donc mais qu'est ce que c'est que cette affiche ? des voleurs ? ah, sa doit être les fameux voleurs qui on était assez con pour allumer la lumière à la banque qu'ils ont essayer de cambriolée la veille

- Bordel mais qu'ils sont con et puis c'est quoi ce nez ? La péninsule hybérique ou quoi ?, pensat-elle tout haut, sans se douter une seconde que les deux personne en questions était a cotée.
Revenir en haut Aller en bas
Hôno eikichi

avatar

Messages : 25
Réputation : 0

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Jeu 26 Juin - 0:09

Hôno se tourne vers elle, il la regarde de la tête aux pieds.

Hôno => Crie, mais ouiiiiiiii !

Rae surprise => Quoi ?

Hôno => Ils ont totalement foiré mon nez, mais regardé moi ça il lui ressemble pas du tout.

Puis Hôno continu de lire la fiche et là, il se met à crier => Je vais les bips cette bande de bips je vais tellement les bips qu'ils pourront plus marcher.

Une mère passe avec son gamin, elle lui bouche les oreilles pour pas qu'il entende les insultes.
Mais le gamin pointe, Hôno du doit et dit à sa mère => Regarde c'est le capitaine des pirates Les Bananes enflammés.

Hôno s'approche du gamin se met son niveau => Répète pour voir sale mioche !!!

Le gamin => Tu vas faire quoi ? M'attaque avec une banane.

Hôno fait apparaître une flamme dans sa main => Je pensais plutôt te faire cramer.

Le gamin fui en court avec sa mère.

Rae rigole => Holala quel pirate il se bat contre un enfant.

Puis Rae lit l'affiche jusqu'au bout et là, elle voit ce qui a énervé Hôno, il y avait écrit
<< Hier, la banque a était attaqué, par un soit disant groupe de pirate, ils ne sont guerre dangereux, nous les retrouverons et maîtriserons vite. Ils nous ont attaqués avec des bananes et du feu donc nous le nommerons : Les Bananes Enflammés. >>

Rae se mit à rire comme jamais.

Hôno => Estare c'est ta faute putain tu déconnes les bananes enflammés.

Estare => Je n'y suis pour rien, puis même si j'avais pris le saladier, ils nous auraient appelé le saladier enflammé, c'est pas mieux.

Hôno soupire => Tu as sans doute raison.

Argo => La prochaine fois Estare prend une poêle comme ça ils nous appellerons le groupe de poêle a frire.

Hôno => Connard je vais te buter, c'est pas drôle.

Quand Rae décide d'écouter les pensées de Hôno, elle s'attendait à quelque chose de superficiel et inutile, mais elle entendit tout le contraire.

Pensée de Hôno : " Je dois trouver un moyen de stopper cette putain de guerre, il me faut plus de puissance j'espère que le braquage de cette nuit se passera mieux."

Tout à-coup des gardes passent dans la rue, Hôno chope une brouette sur un stand et installe Argo dedans, car avec sa jambe cassée, il ne pouvait pas courir.

Estare => On se tire d'ici.

Mais en partant Hôno fait un dérapage avec la brouette et fait tomber Rae dans la brouette par accident, qui se retrouve impliquée dans la course-poursuite.

Hôno => Agor tu crois que c'est le moment de faire de la drague.

Agor => C'est toi qui sais pas conduire.

Hôno regarde Rae en même temps qu'il fuit et lui dit => Bon, ben, bienvenu à bord.

Estare => Notre C.V promet les bananes enflammés voleurs de brouette.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Jeu 26 Juin - 3:09

Rae fut tout d'abord surprise, attend mais ce mec louche, c'est celui de la photo? Elle le fixe l'air dubitatif avant de rire doucement en voyant sa tête complètement ahuri. elle lui rétorqua un quoi hilare avant de lire la suite de la fiche

- Putain les bananes flambées ... vous avez pas trouver mieux ? c'est complètement a chier votre truc et puis ton nez on s'en fou ... je vois pas trop la différence..

Elle sourit en coin d'un air narquois, adorant provoquer et vexée les gens pour rire, elle regarde Hôno retorquer au gamin qu'il aller le crâmé fronce les sourcils mais ne se prive pas de lui dire qu'il a l'air très convaincant tout en pensant qu'il est encore plus gamin que cet enfant de sept ans, trouvant sa mignon , elle ésquise un demi sourire le laissant donc se prendre le bec avec son pote quand tout a coup la situation se gâta.
Des gardes passer par là et reconnurent donc nos deux fou furieux de la banane flambée. soupirant Rae sentit directement qu'elle aller être embarquer dans le genre d'histoires qu'elle n'aime pas du tout et tout en pensant a ça, sans comprend d'ou ça venait, elle se retrouva le cul dans une brouette, a moitier étalée sur un mec dont elle ne connaissais rien avec le fou malade au cheveux rouge qui les poussée en courant comme une dingue.

" Merde, pensa t'elle, Heureusement que je suis légère "

Elle grogna de désaprobation, et la dernière phrase d'Hôno fit grimper une colère noire et c'est alors qu'avec la hargne d'un chaton pas très très content qui rougne très fort elle hurla

- Bienvenue a bord ? BIENVENUE A BORD?! non mais c'est quoi ce bordel j'ai rien fait j'ai rien dis, j'ai rien demander et vous m'embarquez dans votre bordel sans nom? non mais ça va pas la, j'ai le cul dans une brouette sur un inconnu en plus, je vais passer pour une complice de vos connerie alors que moi quand je braque une banque, je laisse zero traces !

Directement après ses mots, elle se pinça les lèvres, merde! elle en avait trop dis, car même si elle n'avait fait aucunes remarques sur les pensée d'Hôno elle les avait clairement perçue, ce mec veut une montagne d'argent pour stopper une guerre instopable dont elle même ne prenait pas partie, elle esperée juste alors qu'il ne relève pas sa phrase dans sa petite tête de piaf et qu'il continue de courir tel un canasson .
Revenir en haut Aller en bas
Lixia
Inspecteur
avatar

Messages : 27
Réputation : 2

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Ven 27 Juin - 1:12

Liaxi était de passage à New York, Azalé devant s’y rendre pour des affaires professionnelles, Lixi put en profiter pour visiter la ville et faire un peu de shopping. Elle ne savait pas pour combien de temps elle en avait, ne sachant pas grand-chose sur le travail de a mère adoptive. Elle lui posait rarement de question, et Azalé n’en parlait pas d’avantage. Elle était à New York depuis déjà trois jours et tuait son temps comme elle le pouvait, en faisant les boutiques où bien en visitant la ville. Elle avait passé une bonne partie de sa journée à faire du shopping et commençait à avoir un petit creux, elle décida donc d’aller manger un petit morceau dans un café à quelques rues de là. Elle allait entrée dans le café lorsqu’une affiche sur la porte attira son attention, surtout l’image, un portrait robot d’un type avec un énorme nez, un nez si gros que Lixi ne pu s’empêcher de se demander comme il pouvait faire pour voir son entre jambe. Elle regarda la description en dessous de l’image et ne put s’empêcher d’éclater de rire. Elle entra dans le café après s’être un peu calmer de son fou rire et commanda un bon chocolat chaud et un cupcakes, elle adorait les cupcakes mais à petite dose. Elle dégusta cette petite pause café avant de se remettre en route. Puis quelque chose l’intrigua, les passants s’écartèrent en poussant quelques plaintes, puis un type poussant un brouette fonça droit sur Lixi, Lixi eu juste le temps de se jeter par terre pour esquiver la brouette, mais dans sa chute, son sac lui échappa des mains et tomba dans la brouette alors qu’elle continuait d’avancer, tout ces papiers était dedans, heureusement pour elle, son portable et son portefeuille était dans ses poches, mais maintenant elle allait être bien embêter sans ses papiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hôno eikichi

avatar

Messages : 25
Réputation : 0

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Ven 27 Juin - 2:46

Hôno court à toute allure sans arrêté puis d'un coup Argo crie => Merde on a volé un sac à main, à la jeune fille que tu as failli écraser.

Estar => Faut lui rendre.

Hôno => Pas le choix.

Hôno fait un 180 avec la brouette et se prépare à foncer dans les gardes.

Rae => Non, mais vous êtes des grands malades, on s'en fous de son putain de sac de merde, puis vous êtes des pirates vous voulez pillier ect.........

Hôno fonce dans les gardes à toute vitesse et Rae criait => Enculéééééééééééééééééééééé.

Les gardes sautent sur le côté pour éviter la brouette.

Arrivée au niveau de Lixia, Agor jette le sac => Fais gaffe à tes affaires.

La jeune femme n'a pas le temps de dire un mot que la brouette était déjà éloignée.

Hôno regarde Rae => Tes compétences en cambriolage m'intéresse tu veux pas nous rejoindre.

Estare => Merde ils nous rattrapent

Agor en parlant de Rae => La grosse nous ralenti.

Hôno prend un virage et s'arrête devant un poubelle, il prend Rae dans ces bras et la jette à l'intérieur de la poubelle, puis il ferme cette poubelle.

Hôno => Bon on se revoit, plus tard.

Il continue sa route sauf qu'au beau milieu du chemin, il y avait un mage qui bloqué la route avec sa magie
Le mage était petit, on aurait dit un nain, il avait un grand chapeau pointu et une longue robe qui allait jusque a ses pieds.

Le mage => C'est fini vous ne passerez pas.

Estare => Il pas l'air content.

Hôno => On dirait un nain sans genoux pas très content.

Le mage => Petit insolent vous rigolerez moins en prison.

Hôno enchaîne les attaques enflammées sur le mur magique, mais rien n'y fait, il ne bouge pas d'un poil.

Hôno => Estare, à toi de jouer utilise ton attaque ultime.

Estare s'approche du mur doucement, elle regard fixement le mage qui est l'autre coté, puis hop d'un coup, elle soulève son haut et fait voir sa poitrine au mage, surpris, il perd sa concentration et le mur invisible disparaît et Hôno en profite pour lui coller une bonne droite pour l'assommer.

Hôno => En plus d'être un nain sans genoux pas très content c'est un pervers.

L'équipe réussie a semé les gardes et à se cacher dans la ville.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Ven 27 Juin - 3:20

Rae était abasourdie par la situation, elle était venue a New York pour des vacances, du shopping, se trouver une proie ou deux a mettre dans son lit et foutre un peut le bordel, mais la, trop c'est trop. c'est plus foutre le bordel ça, c'est être embarquée par deux psychopates, voleurs et pas très fin qui plus est dans une putain de course sauvage en brouette quand tout a coup une jeune fille brune se retrouva sur leurs route

- Merde mais attention! bordel on va la tuer !

Et s'en fut moins une, d'un seul coup Hôno évita la jeune fille mais Rae se reçu un sac en pleine face. elle grogna sur le coup, en le retirant de son visage, elle sentit la brouette faire demi tour et foncer vers la brunette qu'ils avaient faillis renverser auparavant, elle risposta a cette action mais n'eu pas le temps de faire plus, ils avaient déja rebrousser chemin et rendu le sac pour repartir a toute allure, mais la course ne dura pas longtemps, il s'arrêtère près d'une poubelle alors qu'Estar justifia qu'elle les ralentissaient parce qu'elle était grosse

- Grosse ?! que... Quoi?! Petit c.. HAAA!

Sans qu'elle ais eut le temps de faire quoi que ce soit elle se retrouva tête la première dans la poubelle et entendit leurs promesses de retrouvailles pour qu'elle les aident a cambrioler toujours plus, folle de rage malgré le fait qu'elle les entendit s'éloigner a toute allure, elle hurla

- Bande de petit con! je vais vous choper et vous étriper comme de vulgaire rats et jamais j'aiderais des nazes comme vous a cambrioler une quelconque bande même si elle est au Pérou ou au trou du cul du monde! Et je suis PAS GROSSE !!

Tout en hurlant ces mots entrant dans une rage sans fin, elle fit exploser la poubelle comme une bouteille de coca qui rencontre un mentos et sortit, retirant une peau de banane de son décolté, bordel ses vêtement en plus de ça était souillés et elle détestée être sale. Lâchant un cri de harpie, faisant sauter les plomb dans tout le quartier elle se retourna et vi la brunette la regarder avec de grand yeux effaré

- Qu'est ce que tu veux toi? déguerpie on t'as rendue tes affaires ! tu va avoir des problèmes si tu reste là, gronda alors sèchement Rae a fleur de peau avant que la jeune fille lui répondit qu'elle voulait revoir les banane flambée pour les remercier de lui avoir rendu son sac. Soupirant, Rae roula des yeux et d'un claquement de doigt alors que les sirène de police se rapprochait des lieux et fit léviter Lixia.
-Dans ce cas viens avec moi, je doit leurs botter le cul a ses deux cons! ils m'ont traiter de grosse et avec le bordel qu'ils foutent dans toute la ville ça devrait pas être bien compliquer de les retrouver !

Sans attendre de réponse rétorquant celà de manière autoritaire, elle se mis en marche a toute vitesse continuant de faire lévité Lixie dans son dos, espionnant les pensées des gens pour les retrouver, ce qui ne fut pas bien dur, deux mongole qui se baladent en brouette c'est pas fort commun.
Après une vingtaine de minute de marche exisivement rapide, sans prendre en compte plus que ça Lixia et en faisant voler tout ce qui se trouver sur son passage elle tomba sur un hangar desafectée.

- Je vous tiens mes salop !

Reposant inconsiament Lixia au sol, notre folle furieuse nationale rentra en trombe dans le hangar et hurla:

- Aller sortez de vos planque petits cons je vais vous faire parler un sale quart d'heure!

Les murs en taules du hangar se mirent a tremblée sous l'effet de sa rage et tout les objet abandonnés au sol se mirent a voler autour d'elle, des clous des bout de ferailles, de bois et de verre formés au dessus d'elle une maelstrom meurtrier voler en tout sans et frappant la et la ou sa conscience le désiré pour les faire sortir de leurs cachette

- Aller sales rats montrez le bout de vos queue, on va voir c'est qui la grosse !
Revenir en haut Aller en bas
Lixia
Inspecteur
avatar

Messages : 27
Réputation : 2

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Ven 27 Juin - 23:37

Lixi restait complètement abasourdie par la force de lévitation de la jeune femme, elle resta bouche bée sur place sans sourciller à observer la scène. Les objet volaient dans tous les sens se cognant aux murs. Lixi ne comprenait absolument rien à ce que cette dingue essayait de faire, elle n'avait pas non plus comprit pourquoi elle l'avait fait léviter pour venir jusque là, elle aurait tous simplement put lui demander de la suivre, elle aurait été plus rassurer d'avoir le contrôle de ses pied plutôt que de se voir soulever du sol comme une vulgaire marionnette, même si pendant les premières minutes elle avait tentée de se débattre, elle s'était rapidement épuiser et s'était finalement résigner à se laisser transporter parle pouvoir de lévitation de l'inconnue. Puis elle entendit un projectile rebondir non loin d'elle, Elle tourna la tête et eu juste le temps d’esquiver le projectile qui fonçait droit sur elle en fendant l'air. Elle se baissa, se protégeant la tête avec ces bras, puis la seconde d'après, elle fit apparaître une barrière autour d'elle pour se protéger des projectiles qui volaient au dessus de sa tête.

 - Non mais t'es dingue, j'ai failli me faire décapiter, arrête ça!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hôno eikichi

avatar

Messages : 25
Réputation : 0

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Sam 28 Juin - 0:10

Subitement, des flammes apparaissent et crament tous les objets qui l'évité les transforment en poussière.

Hôno sort de sa cachette => Fais gaffe ça pourrait être dangereux.

Estare regarde Rae d'un air dépité => J'ai perdu ma solde du mois à cause de toi .

Hôno => Je t'avais dit qu'elle sont toutes folles de moi et qu'elle allait venir.

Estare => Pfff elle sont surtout trop connes, qu'es-ce qu'elles te trouvent.

Hôno et sa bande rigolés entre sans se rendre compte que Rae était à bout, ils discutaient.

Rae s'énerve => Et vous faites comme si je n'étais pas la.

Hôno => A oui, je manque à tout me devoirs.

Hôno marche en direction de Rae, mais en faite, il passe à côté d'elle en l'ignorent et se dirige sur Liaxi qui était derrière elle.

Hôno => Hééééé t'ai la demoiselle qui a fait tomber son sac pourquoi tes la ?

Lixi => Ben en faite j'ai....

Lixi n'a pas le temps de finir sa phrase que Hôno lui coupe la parole.

Hôno => Je vois tu veux rejoindre l'équipage je comprends, OK on te recrute, les gars occupaient vous de lui trouver une tenue qui fasse plus impressionnant.

Pirolo et Agor attrapent Lixi et la font grimper, presque de force, dans le vaisseau qui était caché dans le hangar, la pauvre petite n'a pas réussi à en placer une.

Hôno => Toi aussi, tu es la bienvenue après tout, tu nous a proposé de nous aider pour le prochain braquage, on compte sur toi.

Rae => J'ai rien proposé du tout moi, grand malade

Hôno secoue la tête et avec une voix provocatrice => Haaa, je vois alors toi qui te vanter de jamais te faire repérer dans un cambriolage c'était que du vent je mens douté....... Ta pas l'air si douer que ça.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Dim 29 Juin - 23:00

Rae était abasourdi, ce mec avec tout simplement réduit en cendres tout ce qu'elle s'amusée a faire voler dans tout le hangars puis se mis a l'igniorer ne s'adressent qu'a Lixia, elle grogna vexée.

- Et gros piff jte cause c'est quoi ton problème?

Voyant qu'il ne répondait toujours pas elle croisa les bras et se blasa jusqu'au moment ou presque de force elle laissa Lixia se faire enlever par un de ses ... compagnons flambés.
Ouvrant la bouche et la referment pour contester le fait qu'un jolie demoiselle apparament bien trop douce et sans défences monte sur un rafio volant remplis d'hommes qu'elle supposée juste un tantinet en chien mais son attention fut détrournée par les mots d'Hôno, et elle se remit a bouillir.

-J'ai pas l'air si douée que ça?.., dit elle alors d'une voix a la fois douce et mennaçente, tu veux que je te montre comme je suis pas si douer que ça ? ton pote la, le boiteux il pourrait en faire les frais vois tu .. mh .. c'est pas une si mauvaise idée après t..

Rae s'arrêta brusquement de parler quand un cri féminin s'eleva du bateau, merde elle avait complétement oubliée la brunette qu'elle avait ramener avec elle.

- Putain voila que je dois faire du babysitting maintenant, bougant-elle en dépassant Hôno, ne ce gênant pour lui mettre un coup d'épaule provocateur se dépêchant de grimper dans le bateaux pour rentrée dans la calle en hurlant qu'elle aller tout casser , et, ce fut le cas des bruit sourd des mecs qui volent dans tout les sens, tout ce qu'elle aime quoi, une fois les supposer pervers a l'autre bout du pont elle regarda la jeune brunette et demanda.

- ça va ? ils ne t'on rien fait miss ?, elle lui tendit la main, c'est quoi ton nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Zajac

avatar

Messages : 6
Réputation : 0

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Dim 29 Juin - 23:56

Aiko au volant de sa vieille voiture chinoise des années 1960. C'était un vieux tacot bleu ciel, il y a encore quelques jours il faisait un bruit d'enfer, cependant la jeune femme l'avait retapé à cause cette mission qui c'était un peu mal déroulée. Sa mission c'était la jeune fille qui était allongée sur la banquette arrière de la voiture, elle était ligotée et bâillonnée et avait un gros bandage autour de la tête. Ceci n'était pas dût au mauvais traitement de Aiko. La jeune femme allongé fusillait du regard Aiko.

La jeune fille s'appelle Ziyang, elle était âgée d'à peine 20 ans, elle est petite les cheveux mi-long, brune et avec de grands yeux verts. Ziyang était recherché par un médecin ingénieur très connu de Pékin, car il implantait des puces dans le cerveau des nouveaux nés humains. Le médecin avait dit à Aiko, qu'il cherchait Ziyang pour faire des expériences sur la jeune femme. Depuis quelques mois, Ziyang était devenu une experte pour poser des pièges afin de disparaître. Ce qui avait rendu difficile la tâche de Aiko.

Aiko ce gare devant la grand demeure du médecin, la maison était situé à l'extérieur de Pékin à l'abri des regards, Aiko fait sortir Ziyang de la voiture. Cette dernière essai de s'échapper, mais Aiko lui donne un coup poing violent dans l'abdomen. La jeune femme tombe au sol en suffoquant.

Aiko avec un grand sourire : « Tu ne crois pas que tu m'as fait assez courir pour aujourd'hui ! »

Deux jeune hommes, des BioSoldats, accourent vers Aiko, c'était les deux gardes de la demeure de l'homme qui avait mandaté la mission.

Un deux gardes sur un ton agressif : « Tu n'as pas l'autorisation d'être ici, Femme ! »

Aiko eut un rictus sanguinaire sur le visage et grâce à sa faculté de phychiste son fringue se pose directement sur le front du garde qui se met à trembler. C'était des nouveaux, c'était sur, comment ne pouvaient on pas la connaître !
A cet instant un troisième homme sorti de la maison, il avait l'air fou de rage. Cet homme là, Aiko le connaissait bien, c'est un des bras droit du médecin qui habite cette grande demeure. L'homme pousse les gardes en les frapant avec une matraque.

L'homme : « Gardes de merdes ! Vous ne savez rien faire de bien. Vous ne savez pas qui est cette femme ? C'est l'Ombre de la Mort ! Cassez-vous tous les deux à la porte de derrière si vous voulez rester en VIE ! »

Les deux gardes regardent un instant Aiko, puis ils ne demande pas leurs restes et partent en courant.

L'homme s'incline très respectueusement : « Aiko, je suis désolé pour mes hommes. Se sont des nouvelles recrues, ils font trop de zèle, c'est tout. »

Aiko un sourire malicieux aux lèvres : « Tu n'as toujours pas la main avec tes hommes, il faut vraiment que je leur apprennent les bonnes manières ! Mais toi, Young, si tu veux te faire pardonner tu sais quoi faire !»

La jeune femme caresse le torse de Young, tout en se léchant les lèvres. Ziyang commence à ramper pour s'éloigner et pouvoir s'enfuir. Seulement Aiko l'avait vue, elle la rattrape par les pieds et la traîne dans la maison. Aiko entre dans la pièce principale et trouve l'hôte de la demeure de dos regardant par une fenêtre, la jeune femme jette Ziyang aux pieds de l'homme.

Aiko d'une voix glaciale : « Voilà ta commande Yang Zhou ! Paye maintenant ! »

L'homme voit Ziyang ballonnait et ligotait, il se précipite vers elle et la libère de ces liens.

Yang Zhou : «Aiko, Qu'as-tu fais à ma femme ? »

L'homme voulait insulter Aiko et même la tuer, mais il connaissait trop bien le caractère fou de la jeune femme, il pouvait mourir avant même de s'être relever. Deux autres hommes entre dans la pièce vêtu de blouses blanches, ils se ruent sur Ziyang, puis un des homme, qui était vraiment très beau, il devait avoir le même âge que Aiko, parle tendrement en lui caressant la joue de Ziyang.

L'homme : « Oh, ma sœur chérie, pourquoi fait cela ? Te faire retirer ta puce de phychiste par un boucher des bas-quartier ! »

Ziyang : « Cette puce me rendais folle, je me sens libre, alors ne m'en remettait pas une autre, je vous en pris. »

Aiko réalise que cette jeune femme lui ressemblait, quand elle était jeune Aiko avait voulu s'arranger cette maudite puce, puis elle avait fini accepter la situation et tout à aller beaucoup mieux pour elle depuis, enfin presque si on ne comptait pas ses multiples personnalités, les voix qu'elle entendaient, ses pulsion sanguinaire, Aiko est une jeune femme tout à fait normale.

Yang Zhou : « Ma chérie, ne t'inquiète plus tu n'auras plus jamais de puce. »

Ils se lèvent tous et se dirige vers la porte, Ziyang était dans les bras de son frère. Yang Zhou s'arrête devant Aiko lui sourit.

Yang Zhou : « Aiko suis moi, je vais te payer. »

Aiko : « Il serait temps, les réunion de famille je trouve ça répugnant.»

Aiko et Yang Zhou se retrouvent seules dans une pièce remplit d'ordinateur, le regard Aiko fut attirait par une vitre de l'autre côté un laboratoire équipé d'un matériel de haute technologie. Ziyang était allongée sur une table.

Aiko : « Alors, tu as menti à ta femme, je te reconnaît bien là mon Yang Zhou, tu va lui réimplanter une puce.»

Yang Zhou d'un sec : « Ne soit pas stupide Aiko, tu sais que c'est impossible !!!»

Aiko caressant son flingue qui était à sa ceinture : « Et toi n'oublie pas à qui tu parles. Je n'hésiterais pas te tuer même si autre fois tu était un bon amant ! »

Yang Zhou tend une mallette noir à Aiko.

Yang Zhou : « Tu peux rester ici pour compter ton argent. Moi, j'ai des choses à faire. Tu connais la sortie.»

Aiko : « Ne m'appelle plus pour ce genre de mission… Je tue les gens je ne joue pas à la nounou ! Et tu sais que l'argent n'est pas tous, tu devra t’acquitter de ta dette quand je le déciderai !!!»

Yang Zhou incline la tête : « Oui, je suis maintenant le médecin de ton groupe de mercenaire et le tiens !!!»

L'homme grinça des dents, il n'aimait pas cette accord, mais il n'avait pas eut le choix. Aiko voit alors entrer dans le laboratoire Ziyang portait par son frère.

Aiko explose de rire : « C'est donc ça, tu veux faire de ta femme une humanoïde !!!»

Yang Zhou : « Cela ne te regarde pas. »

Aiko se rapprochant de l'homme avec un regard pervers : « Yang, à l'époque on s'amuser bien, si tu as encore envie de moi appelle-moi. Et dis à ton beau frère qu'il est le bien venu, les trios j'adore ça !!!»

Aiko sortit de la demeure toute existait, elle aller pouvoir s'acheter la voiture de ses rêves. La jeune femme s'avance vers sa vieille voiture chinoise, puis elle voit les jumeaux appuyaient sur sa voiture. Les jumeaux sont deux grands hommes, ils mesurent 2 mètres 20, les jumeaux étaient identiques autant dans leurs physiques, que dans leurs gestes et la plus par du temps, ils même une voix pour deux. Leur seule différence était la couleurs des yeux, ils étaient tout les yeux vairons, sauf que Dimitri avait son œil bleu à droite alors que Daxon avait son œil bleu à gauche. Les jumeaux étaient les bras droits de Aiko , en plus de gérer leurs propres missions, c'était les administrateurs du groupe de mercenaires, ils recevaient toutes les missions et les distribuer aux autres. En fait, ce sont ces deux hommes qui géraient toutes les affaires du groupe de mercenaires, mais comme tout le monde respectait et avait peur de Aiko elle avait le titre de chef.

Aiko : « Et les garçons, je croyais qu'on se retrouvait à la maison, après que j'ai acheté ma voiture. »

Dimitri : « On est déjà allé chercher ta voiture. Alors donne nous l'argent que tu devais donner au concessionnaire. »

Daxon prends par les épaules Aiko, obligeant à se retourner. La jeune femme alors voit sa nouvelle voiture, c'était un bijou de technologie, elle regarda d'abord l'extérieur, elle était en bas bleu métallique on ne voyait même pas les pneus, de chaque coté il y avait des éclairs rouges, et à l'arrière sur le coffre une inscription : « L'Ombre de la MORT.», l'habitacle été en vitre tenté noir et blindée. Aiko essaye d'ouvrir la portière mais regarde et ne voit pas de poignée.

Aiko : « Je crois que le constructeur a oublié un truc, je vais aller lui défoncer sa gueule. »

Les jumeaux explose de rire.

Dimitri : « Aiko des fois tu me fais peur. Daxon dis même que tu es un peu bête. »

Daxon lance à la jeune femme un petit boîtier noir avec au centre un bouton transparent.

Dimitri : « Aiko place ton pouce sur le bouton et ensuite sur la vitre côté conducteur, ainsi elle te reconnaîtra.»

Aiko s'exécute, la portière s'ouvre puis on entend la voix d'un jeune homme sexy dire :

Voiture : « Bonjour Aiko. »

Aiko : « Trop génial cette voiture, dommage qu'elle est pas un bite, sinon ça serait mon partenaire idéal. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
" Je suis Aiko, L'OMBRE DE LA MORT ! Ma devise est : " Un combat commençait doit se terminer par une MORT et çà ne serra pas la mienne... Car la MORT elle-même ne veut pas de MOI !!! "

Upload images

Dans La Tête de AIKO :
Spoiler:
 


Dernière édition par Aiko Zajac le Mar 21 Juin - 21:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lixia
Inspecteur
avatar

Messages : 27
Réputation : 2

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Lun 30 Juin - 8:37

Lixi quant à elle avait eu un petit souci d'équilibre, elle ne comprenait absolument pas pourquoi des hommes l'embarquaient de force dans un vaisseau pour aller elle ne savais où avec elle ne savait qui pour faire elle ne savait quoi, elle avait bien essayer de se débattre mais ils avaient une sacré force, elle avait beau essayer de les mordre, de donner des coup de pied ( surtout dans le vent ) rien n'y faisait, il l'emmenait sans même se soucier de se qu'elle voulait, comme si cela leur était égal qu'elle se débatte, ça leur semblait presque normale. Elle était juste venu remercier ce type mais elle finissait embarquer par deux grands gaillards sans en connaitre la raison. Elle n'eu plus le choix, elle ferma les yeux un moment, lorsqu'elle les rouvrit, plus rien en bougeait, elle était assez fier de son petit tour qu'elle n'utilisait que très rarement et en oublia presque pour qu'elle raison elle l'avait fait, ce phénomène ne durant que très peu de temps, elle se reprit finalement et eu juste le temps de se dégager des bras des deux hommes avant que le temps ne reprenne son cour normale et qu'il se remettent tous à bouger. Elle se retrouva en face d'eux et ils semblaient sur le moment plutôt troubler de se retrouver les mains vide. Il la fixèrent un court instant avant de tendre les mains vers elle, elle eut un mouvement de recule et se prit les pieds dans ses lacets, un des deux hommes en essayant sans doute de la rattraper eu la maladresse de poser sa mains sur le seins de Lixi plutôt que de l'attraper par l'épaule, par reflex, elle poussa un cri et sa mains parti toute seule dans le visage de l'homme qui recula la laissant tomber par terre. Il porta sa main sur sa joue qui devenait de plus en plus rouge tandis que son acolyte regardait la scène sans bouger d'un pouce. L'instant d'après des hommes volèrent dans tous les sens et la jeune femme arriva devant Lixi. Elle la trouvait belle mais plutôt "agité mentalement" elle fut assez surprise lorsqu'elle lui adressa la parole comme une personne tout à fait normale car jusqu'à présent, ce n'est pas l'image d'elle qu'elle avait eu. Elle regarda un petit moment la jeune femme avant de lui répondre tout en lui prenant volontiers la main qu'elle lui tendait.

  - oui oui, ça va, merci. Je m'appelle Lixia mais tu peu m'appeller Lixi, et toi?
  - moi c'est Rae, qu'est ce qui t'es arriver?
  - Je suis juste un peu maladroite je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hôno eikichi

avatar

Messages : 25
Réputation : 0

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Mar 1 Juil - 16:33

Hôno rentre dans son vaisseau à son tour, il ordonne à tout l'équipage de prendre place à leur poste et de se préparer au décollage.
Puis il retrouve Lixi et Rae dans son bureau, il regarde Rae avec un grand sourire sur sa tête d'idiot et il lui dit.

Hôno => Retouche à un seul cheveu de mes hommes, je te tue !

Rae ne le prend pas au sérieux jusqu'au moment où elle croise son regard.
Il avait beau faire une tête d'idiot ces yeux disaient qu'il n'hésiterait pas une seule seconde.

Mais Rae avait l'air d'aimé pousser les gens à bout pour connaitre leur limite.
Elle fit l'éviter un homme de Hôno, mais avant qu'elle puisse réagir Hôno avait sa main droite sur le cou de Rae et elle ressentait une chaleur qui s'échapper de cette main.

Son premier réflexe fut de sonder les pensées de Hôno : " Teste-moi et tu seras bientôt juste un gros tas de cendres."

Puis tout à-coup, Estare arrive et verse un seau d'eau sur la tête de Hôno.

Estare => Détend-toi, on crève de chaud ici par ta faute.

Hôno se gratte la tête => Tu as raison, quel Capitaine je ferais, si je perds mon sang-froid pour rien.

Hôno regarde Lixi => Si, tu es avec nous dans ce vaisseau, c'est sa faute ( en parlant de Rae).

Lixi => Pourquoi ?

Hôno => C'est elle qui t'a conduit jusqu'à nous, tu sais le nombre que nous sommes, tu as vu certain membre de mon équipage que la justice cette ville ne connait pas.

Lixi => Je dirais rien à personne.

Hôno => Je ne te fais pas confiance donc jusque au moment ou en aura fini dans cette ville, tu resteras avec nous sur ce vaisseau reste a savoir si c'est en prisonnière ou équipage.

Hôno jette deux tenues aux pieds de Lixi un de prisonnier et une aux couleurs de l'équipage.

Hôno => Je te laisse le choix.

Argo => La réunion commence!!!!

Il entre dans la salle de réunion où un sac les attendaient avec un plan de la banque qu'ils allaient cambrioler.

Argo explique le plan qui était basique, entrée prendre les pièces pour le vaisseau, puis ressortir sans tuer personne.

Hôno fouille son sac et dedans, il trouve une poêle, il regarde Argo froidement.

Argo => Ben quoi ? Comme ça, on s'appellera les poêles à frire moi, j'aime beaucoup et c'est toujours mieux que des bananes.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Dim 6 Juil - 10:11

Rae était pire qu'amusée de la situation.
Ce cher Hôno était a bout, cela se voyait et se sentait clairement, en fait il serait encore plus plaisant de jouer avec ses nerfs plutôt que de tous les faire exploser ici
Après son petit accrochage avec le chef d'équipage, elle le laissa partir une legère marque de brûlure sur le cou. feignant l'indiférence a la légère douleur elle tourna la tête vers Lixia et lui dit alors,

- Désolée, je penser pas que se malade aller nous embarquer dans une sombre merde comme ça..j 'aurais jamais du t'embarquer avec moi.., elle marqua une pause et regarda les fringue au pied de Lixia. Bon au moins toi t'as le choix pour te changer, moi j'suis toujours en Chanel arômatiser a la sauce poubelle .. jte laisse la tenue d'equipage, j'ai bien le orange tolard

Riccanant Rae se penchant donc pour ramasser la combinaison orange; préférent ressembler a un sac que porter des fringue souillée.
Sans se gênée vu qu'elle n'était plus qu'entre filles elle se mis en sous vêtement avant d'enfiler la combi, elle etait mince, même a la limite de la maigreur, mais elle aimer voir ses os, les toucher , sa la rassurée. finisant de zipper la fermeture eclair, elle passa ses long cheveux cendrée sur un coter de son visage et fit une natte

- Bon.. bah.. y a plus qu'a atendre que ses malades fasse leurs braquage en priant pour pas se faire tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Lixia
Inspecteur
avatar

Messages : 27
Réputation : 2

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Dim 27 Juil - 1:22

Lixi ne pu se retenir de regarder rae enlever ses vêtement, elle était vraiment belle, mais lixi finit par détourner le visage regardant plutot ce qui l'attandait au sol. Elle n'avais pas vraiment envi de cambrioler des gens innocent sans raison, après tout, Rae flottait tellement dans cette tenu de prisonnier bien trop grande qu'elles auraient pu rentrer toute les deux dedans. Elle regarda fixement la tenu qui restait devant elle sans vraiment se décider à la mettre, elle n'avais aucun idée de se qu'elle allait devoir faire et ça l’inquiétait. Elle se leva finalement, étant assez pudique,elle préféra se retourner dos à Rae pour se changer. Elle attacha ses cheveux en natte. La tenu était bien trop grande pour elle. Elle ne pouvait même pas voir ses mains à cause des manche trop longue. Elle regrettait déjà d'avoir voulu remercier ce fou. quelque chose se mit à vibrer au fond de son sac, Lixi y plongea la main pour prendre son portable, un message d'Azalé:

 "Tu rentre quand ? j'ai finit plus tôt aujourd'hui, mon rendez-vous à été annulé, on pourrais se faire une après midi toute les deux pour une fois ?"

Lixi soupira sans savoir quoi répondre, elle préférais ne pas mêler Azalé à cette histoire et n'en avait dailleur pas vraiment le choix, il fallait qu'elle lui mentent meme si elle n'aimait pas ça:

" Coucou, c'est une super idée, mais je suis avec une amie, je dors chez elle, bisous, je t’appelle quand j'ai le temps, profite bien de ton temps libre."
 
Elle remit mit son portable dans son soustient-gorge, pour être sûre que personne ne vienne le lui confisquer, elle s'adossa contre un mur et regarda ses pieds avant de s'adresser à Rae:

- T'en fais pas, c'est pas grave, je plein surtout les gens qui vont ce faire volé....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Zajac

avatar

Messages : 6
Réputation : 0

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Lun 4 Aoû - 17:57

Aiko était couchée en étoile de mer, sur son grand lit. La jeune femme habitait une assez grande maison au  cœur de Pékin. L'après-midi était déjà bien avancée quand la jeune femme décide de se lever. Une petite voix douce d'enfant sort de la bouche de Aiko :

Aki (une des personnalités de Aiko) : " Il était temps qu'on se lève, on va pouvoir se laver, car on empeste à trois pâtés de maisons."

Aiko : " Tu veux pas la fermer ta gueule Aki, je me suis lavée le mois dernier cela suffit largement."

( À chaque changement de personnalité la jeune femme fait un petit saut de chat sur le côté telle une danseuse, puis ces gestes, sa voix, ces réactions, sa façon d'être changent.)

Aiko était en train de descendre les escaliers de sa maison pour se rendre à la cuisine. La maison de la jeune femme avait une particularité, il y avait partout des miroirs, des grands et petits disposées sur tous les murs.

Aki touche ces longs cheveux d'une voix triste : " S'il te plait, au moins les cheveux... Je me sens..."

La jeune femme referme le frigo, se place face au miroir de la porte de la cuisine et dégaine son flingue face à elle et dit très énervée :

Aiko : " Si tu parles encore de cela je te butte Aki !!!!"

La jeune femme prit une pose très sexy devant le miroir tout en lâchant le flingue et dit d'une voix plus âgée et sexy.

Atsumi (une des personnalités de Aiko) : " Vous vous disputez encore pour ça, moi je veux chercher des jeunes hommes séduisant pour passer une nuit torride !!!"

Aiko se pince les joues.

Aiko crie : " Vous allez toutes me rendre folle !!!"

À cet instant, un coup violant frappé à la porte d'entrée, Aiko prend un air sérieux et chuchote.

Aiko : " Maintenant vous vous taisez toutes, c'est un ordre !"

La jeune femme ne fait aucun pas de chat et n'a pas de réponse de ses autres personnalités qui restent très silencieuses. Aiko se dirige vers la porte.

Aiko avec un ton ferme et son flingue à la main : " Qui veux mourir aujourd'hui ?"

La personne répond en frappa deux coup rapide et trois coup long contre la porte. À ce son et contre son grès la jeune fait son pas de danseuse et prend une position très agricheuse avant d'ouvrir. C'est Dimitri , un des jumeaux, avec de magnifique yeux vairons se tenait debout face à Aiko.

Atsumi trés sexy : " Entre mon chou, je t'attendais."

Dimitri avec sa voix roque : " Atsumi, s'il te plait, je dois voir Aiko, c'est urgent !"

Atsumi : " Tu as bien quelques minutes à m'accorder mon Ange. La nuit dernière, tu es restais seul avec Aiko, dans sa nouvelle voiture. Dimitri avait l'air gênait, il regardait sur le côté à l'extérieur de la maison.

La jeune femme s'agrippe au cou de Dimitri, prête à l'embrasser. Mais le jeune homme se détourne de la jeune femme et posant une main sur son nez.

Dimitri : " Depuis quand n'avez vous pas pris un bon bain?"

La jeune femme recule tristement.

Atsumi : " On a bien essayé, mais tu connais Aiko ..."

Une main venant de derrière Dimitri, se pose sur l'épaule de Aiko et une voix douce mais masculine se met a parler.

??? : " Arrête de jouer, Aiko ."

C'était un homme de taille moyenne qui entre dans la maison en poussant fortement Aiko. Il s'appelle Kaliesto, l'homme est d'une beauté arrogante, il a les cheveux violets foncés avec des mèches plus ou moins longues, des yeux vert clair toujours empreint de gaité, le visage d'un enfant et un corps d'Apollon.
A sa vue, Aiko fait son pas de danse et revient à elle.
Kaliesto est un féetaud avec l'apparence d'un homme de 22 ans. Il y a six mois, Kaliesto est tombé follement amoureux de Dimitri, clamant haut et fort qu'un jour, il deviendrait son mari. Alors pour être plus proche de Dimitri et par amour Kaliesto s'engage dans le groupe de mercenaires Aiko. Le jeune Féetaud avait abandonné sa famille de fées, qui était contre le fait qu'une entité et humain puisse se lier. Aiko avait d'abord refusé catégoriquement que le jeune homme intègre son groupe, cependant après avoir vu ces nombreux talents et pouvoirs, elle n'avait pu résister qu'un jeune homme pareil intègre ses rangs. Mais la jeune femme et le jeune homme se vouent une haine réciproque.

En entrant dans la maison, Kaliesto retire sa longue cape, puis déploie ces grandes ailes se qui fait gifler quelques gouttes d'eau sur les murs du couloir. Car les ailes de Kaliesto sont très particulières : elles ressemblent à celle d'un papillon cependant ses ailes sont faites d'eau et le plus impressionnant, c'est qu'il y a des poissons multicolores et des plantes sous-marines qui vivent dans ailes. Le pouvoir de Kaliesto est l'eau et tout ce qui s'en rapproche, il peut ainsi appeler la pluie, créer des rivières, des cascades, des murs d'eau...

Dimitri se sert un verre de lait et s'installe dans le canapé du salon alors que les deux autres étaient déjà train de se chamailler. Sur la table basse Dimitri pose quatre photos.

Dimitri : " Aiko !! Je suis venu pour ta prochaine mission, alors si tu pouvais m'écouter ça serait cool."

Aiko regarde les photos et on peut lire l'excitation dans son regard.

Aiko : " Génial !!! Je vais pouvoir tuer des gens."

Dimitri explique que la mission de la jeune femme est commanditée par un Loup-Garou, nommé Liroux, mais qu'elle ne peut pas tuer la femme Elfe Estare. Aiko se met à crier qu'elle ne veut pas de cette mission, le baby-sitting s'est fini pour elle. Mais Dimitri fait changer d'avis la jeune femme quand il lui dit que la femme Elfe vivait avec toute un équipage de pirates et que si Aiko le souhaiter, elle pouvait tous les tuer, ce qui la ravit de tuer une dizaine d'hommes. Cependant, Dimitri dit à Aiko que pour approcher l'Elfe, elle devait laisser faire la douce Asami. Asami est douce, réfléchi et sage, c'est une des personnalités de Aiko. La psychique dit qu'elle allait réfléchir au fait de faire intervenir Asami car elle était justement trop douce et délicate. Mais Dimitri le savait la décision n'appartenait qu'à  Asami, c'était la seule qui n'obéissait pas à  Aiko, elle n'apparaissait certaine que rarement, mais quand elle le fessait Aiko ne pouvait rien faire.

Dimitri accompagne la jeune femme jusqu'à sa voiture, qui était garait devant la maison. Aiko voit Daxon appuyait contre la voiture, avec un sac de voyage à la jeune femme à la main.

Aiko s'adresse à Dimitri : " Il a quoi ton frangin à sourire comme ça? Et me dis pas qu'il m'a préparé des affaires de rechange, je lui est dit cent fois que ça sert à rien."

Dimitri dit sérieusement : " Alors, pour les vêtements, tu as raison il la fait, avec un nécessaire de toilette. Car franchement, ma vieille, tu pus à trois kilomètres."

Aiko : " Putain de merde, vous vous êtes passé le mot avec Aki."

Dimitri : " Et pour le sourire c'est qu'on t'a fait trois cadeau, pour aller avec ta voiture et il a hâte de te les montrer."

Aiko était maintenant à la hauteur de Daxon et tend la main : " Alors mes cadeaux Daxon ?"

Ce dernier lève les yeux au ciel et comme toujours Dimitri parle à la place de son frère : " Il dit : Bonjour à toi aussi Aiko. Je vais bien merci."

Puis Daxon tend à Aiko un étui à lunette, la jeune femme ouvre et trouve une oreillette et une paire de lunettes, dernier cri et à la pointe de la technologie. Et ensuite dans la voiture, à la place du tableau de bord un ordinateur.

Aiko se retourne vers les jumeaux : " Tous ça coûte une fortune, comment vous avez fait, vous gérez l'agent du gang, vous piquer dedans ou quoi ?"

Dimitri éclate de rire : " Idiote, on ai aussi des mercenaires de ton gang et à nous deux on fait beaucoup de missions. Maintenant, si tu ne veux pas de nos cadeaux, on peut les reprendre."

Aiko : " Ok, Ok."

La jeune femme se met au volant de sa voiture prête à partir, quand Daxon tape à la vitre.

Dimitri : " Juste pour info : tu pars à New-York. Dans l'ordinateur, il y a toutes les infos sur ta mission et il est relié en permanence à internet. Mais comme on sait que tu es complètement nul avec les ordinateurs, on la reliait à ta voiture, demande ce que tu veux la voiture s'occupe du reste. Et pour les lunettes ces pour que tu restes en contact avec ta voiture et nous. Pour une fois, tiens-nous au jus, cela serrai cool."

Aiko : " Merci, les mecs, soyez sage pendant que maman va bosser. Et Dimitri "
La voix de la jeune femme devient froide : " Si tu ne sors pas Kaliesto de chez moi tout de suite, à mon retour, je t'offre à toi et à ton amant un aller simple pour l'enfer."

La jeune femme ne laisse pas le jeune homme répondre et démarre en trompe direction New-York.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
" Je suis Aiko, L'OMBRE DE LA MORT ! Ma devise est : " Un combat commençait doit se terminer par une MORT et çà ne serra pas la mienne... Car la MORT elle-même ne veut pas de MOI !!! "

Upload images

Dans La Tête de AIKO :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le créateur de monde
Admin
avatar

Messages : 35
Réputation : 0

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Jeu 30 Oct - 20:58

Tout à coup, les deux jeunes femmes, entendent un rire glacial résonnait dans le bateau.

Rae : " Et Merde !!! Il m'a retrouvé plus vite que prévu, cette fois."

Lixia : " De quoi tu parles ? Il y a quelqu'un avec nous."
La jeune femme regarde autour d'elle, Lixia sentait une présence, mais ne voyait rien.

Rae eut juste le temps d'attraper ses vêtements qu'elle avait posés au sol.

Rae : " Ecoute, Miss, sort d'ici au plus vite et ne te retourne pas."

Lixia : " Je ne te laisse pas ici seule, avec je ne sait quoi..."
La jeune mage tire par le bras Rae en direction de la porte.

Rae se dégage de l'emprise de Lixia.

Rae : " Trop tard, cette personne est déjà là !"

Lixia se retourne et voit quelque chose sortir de l'ombre. C'était de taille moyenne et cela porter une grande cape noire à capuche. On ne pouvait savoir si c'était un homme ou une femme. Cette personne lève son bras devant elle, place sa main comme une griffe et tourne son poignet vers la droite comme si cette personne tournait une poignée de porte ronde. Puis on entend un grincement comme si une porte s'ouvrait, juste à côté de cette personne, on peut apercevoir un trou noir bordait de violet, c'était un de ses portails de transport créer souvent par des mages très puissants. La personne fait un signe de main à Rae, afin qu'elle entre dans le portail. La jeune femme hésite, mais la personne à la cape s'approche de Lixia d'un pas menaçant.

Rae souffle : " Ok ! Ok ! Je viens ne fait rien à la Miss. "
Rae se tourne vers Lixia et l'attrape doucement par les épaules.

Rae : " Ne t'inquiète pas pour moi. Je dois aller avec cette personne, car je n'ai pas suivi les règles du livre de l'Histoire. "
Lixia regarde la personne à la cape derrière Rae.

Rae : " Tu peux faire ce que tu veux dans la vie, mais tu dois le divertir c'est écrit dans le livre."
Lixia : " Le livre quoi ? Divertir qui ? Je comprends rien...Et Lui s'est qui ?"

Rae : " Lui ou elle s'est... J'en sais rien... Le livre de Néméria... Divertir Le Cré...."
Rae n'a pas le temps de finir sa phrase, que le portait de transport l'aspira et disparut. La personne à la capuche noire recula dans l'obscurité et disparut, en laissant Lixia complètement perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steelfaceweird.forumactif.org
Lixia
Inspecteur
avatar

Messages : 27
Réputation : 2

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Jeu 6 Nov - 21:43

Lorsque le portail se referma, un leger coup de vent se fit sentir, Lixia tendit le bras en avant comme pour atteindre Rae mais sa main ne encontra que de l'air, Elle balaya l'air devant elle de droite a gauche avec son bras, l'air surprise le teint à la limite du blafard comme si elle venait de voir un fantôme. Elle resta un moment sans bouger, essayant de comprendre ce qui venait de ce passer. Elle entendit des bruit de pas non loin d'elle qui la tirèrent de sa concentration, elle se dirigea en direction de la d'où provenaient les bruits et tomba face à trois grand gaillards, des membres de l'équipage de ce vaisseau de dingue. Elle se rua dessus en leur criant que Rae avait disparut, mais ils ne semblaient pas comprendre, l'un d'eux lui expliqua qu'ils connaissaient pas cette personne, Lixia se dirigea donc, légèrement agacée vers la salle dans laquelle était entré Hono quelque minutes plus tôt, la salle de Réunion. Elle ouvrit brutalement la grande porte sans faire attention aux personnes l'entourant qui venaient d'arreter de parler, elle chercha du regard Hono qu'elle n'eut pas grand mal à reconnaitre.

- Je vois que t'as revêtis les vétements de l'équipage mais frappe à...

- Rae à disparut!!!

Il regarda Lixia d'un air interrogateur, ne semblant pas comprendre de qui elle parlait.

- Qu'est ce qui a disparut ?

- Rae!! la fille que vous avez embarquée de force avec moi dans votre plan foireux!!!

- Tu débloque completement, T'as pris un coup sur la tête ? t'étais toute seule quand t'es arrivée là !!

- Te fiche pas de moi!!

- Mais enfin, De quoi tu parle ?!

Il y eu un léger moment de silence, Lix n'en croyait pas ses oreilles, avait-elle rêver ? Ou se moquaient-ils d'elle, mais plus elle essayait de se rappeller de Rae, plus ses souvenirs d'elle disparraissaient au fur et à mesure. Elle ne souvenait deja plus de son apparence, elle essaya tant bien que mal de lutter contre l'éffacement des souvenir de cette Rae mais rien n'y faisait, tout disparraissait comme si elle ne l'avait jamais rencontrée, tandis que pendant ce temps, Hono commençait à s'impatienter et cela se voyait, les membres de l'équipage restèrent un peu en retrait, laissant leur capitaine gerer la situation.

- Oh! Lixia ! Répond moi!

- hein ? Quoi ? Euuuu, je sais plus...

- ... Bon ... T'as donc décider de rejoindre l'équipage le temps qu'on finisse ici, vu ta tenue, essai donc de te rendre un peu utile, c'est qu'on a perdu du temps à cause de toi !

Lixi répond un peu indigné: - Tu manque pas de culo toi!!

Une chose était sûre pour Lix, il n'avait pas confince en elle mais elle n'avait absolument pas confiance en eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hôno eikichi

avatar

Messages : 25
Réputation : 0

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Dim 24 Avr - 18:34

hôno soupire=> bref nous ralentie pas .

Agor=> oui continuons le briefing nous allons voler des pièces rares pour notre moteur.

Hôno=> oui, si tu te trompe pas cette fois .

Easter=> oui la dernière fois on a un peux risqué notre vie pour rien. Et on s'est fait une réputation de fous.

un membre de l'équipage=> on procède comment ?

Hôno=> alors on ira avec un groupe de 4 maxi, les autres resteront sur le vaisseau près à intervenir en cas de problèmes puis... Easter continue

Easter regarde fixement hôno=> tu doit allé dans la salle c'est ça ?  .

Hôno fais signe de la tête et quitte la salle de réunion .

Easter continuait le briefing en expliquant les pièges et les gardes qu'ils devaient éviter et déjouer. quand tout à coups on entendit une explosion qui fit sursauter Lixi. puis elle regarda autours d'elle, personne ne réagissait, ils continuaient d'écouter l'elfe comme si de rien n'était. D'autres explosion   suivirent la première.Personne ni prêta attention.

Lixi s'approche d'un membre d'équipage et lui murmure=> c'est quoi ce bordel ?

membre de l'équipage=> ha ce n'est rien, c'est juste le capitaine qui se défoule.

Lixi regarde son homologue avec un air septique.

Elle quitte discrètement la salle de réunion et par assouvir sa soif de curiosité.
Elle se dirige à travers le vaisseau en écoutant le bruit des explosion afin de trouver d’où elle venaient. puis elle arriva face à une grande porte noir métallique qui avait l'air super lourde. Mais une chose était sûr, c'est que le bruit venait de derrière cette porte.

Lixi s’apprêtait à ouvrir la porte quand tout à coups une main la stoppa.

Agor qui l'avait suivie => tu veux tous nous tuer ou quoi ?

Lixi le regarde surpris => de quoi tu parle ?

Agor=> Quand le chef est dans cette pièce, il faut surtout pas entrer, ça te tuerais sur le coups et probablement presque tout les gens à bord du vaisseau.

Lixi regarde Agor=> comment ça ?

Agor soupire=> le chef contrôle pas toujours ses pouvoir du coups par moment il perd le contrôle et il laisse échapper beaucoup de magie, ce que tu entend ce sont les flammes qui explosent contre la paroi de cette pièce.

Lixi =>j'ai déjà entendu parlé de ce genre de choses. Des mages qui ont trop de puissance en eux qu'ils ne peuvent pas toujours la contrôler. J'en avais jamais rencontrée. en même temps c'est normale, ils sont soit tués quand ils sont encore bébé ou alors on les abandonne.  

Agor baisse les yeux.

Lixi venais de réaliser se qu'elle venait de dire=> eux je voulais... pas heu... je...

Agor => bref grâce a mon génie j'ai crée cette pièce qui peux contenir sa magie où il peux se lâcher sans crainte de blesser quelqu'un .

Mais en parlant Lixi et Agor n'avaient pas fait attention aux bruits qui c’étaient arrêtés depuis quelque minutes. tout à coups la porte s'ouvre se qui fit sursauter Lixi puis elle ressenti une immense chaleur sortir de la pièce. Ça l'a fit reculé de quelque pas.

Hôno sort de la pièce nue, ses vêtements avait brûlés. il regarde Lixi, surpris

Hôno=> je peux quelque choses pour toi ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lixia
Inspecteur
avatar

Messages : 27
Réputation : 2

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Lun 25 Avr - 22:38

Lix ne lui répondit pas tout de suite, surprise de le voir nue comme un poupon, il était peut etre pas très malin, de ce qu'il avait pue montrer jusqu'ici mais il était tout de même pas mal, elle se mit même à penser que ces avis de recherches n'était pas des plus fidèles à l'original.

- Je peux quelque chose pour toi?

Lix détourna le regard, rougissant un peu gênée avant de lui répondre

-Heu… Oui  Hum... tu pourrais commencer par te mettre un truc sur le dos et hum… je n’ai pas l’intention de rester là sans rien faire à attendre que tu te décide à me laisser partir…
Lixi le regardais du coin de l’œil, il eu un petit rictus provocateur : ça tombe bien j’ai une mission très importante pour toi.
Il tendait son bras vers Agor tout en parlant, ce dernier ayant tout prévu, il donna à son capitaine un change qu’il enfila. Lix pue enfin regarder son interlocuteur sans passer pour une perverse qui se rinçait l’œil. Hono fit signe à Lix de le suivre, ce qu’elle fit un peu sur ses gardes. Il  la conduisit devant une petite porte, ressemblant plus à un casier, il l’ouvrit pris quelque chose dedans et le lui tandis avec le même sourire provocateur.
- Voila tu pourras t’occuper de ça, ça fait parti des tâches à accomplir sur un vaisseau, et y a pas mal de surface donc tu vas…
Elle regarda la serpillère et le sceau, bouche bée, elle ferma les points qui s’enflammèrent et ne lui laissa pas le temps de finir sa phrase.  
- NAN MAIS TU TE FOU DE MA QUEULE!!!!

- Bah quoi ? dit-il d’un ton légèrement amusé

La serpillère se mit à bruler sous l’effet de la magie de Lix qui était bien décidé à montrer  quelle ne comptait pas non plus se laisser faire. Mais l’air idiot habituel d’hono laissa place à un étrange sérieux qu’il n’avait pas encore montré à Lix, son regard en disant et il ne riait plus.
- Je ne te donnerais rien d’autre que ça à faire, je n’ai pas confiance en toi, on te retient que jusqu’à ce qu’on est fini, fait pas de vague et tu reprendras ta petite vie tranquille. En plus tu nous ralentirais.
Puis il continua sur son air habituel ; Et maintenant tu me dois une serpillère.  Lixi se calma un peu, quelque part il avait raison, elle n’était pas
- Justement c’est parce que je ne vous fais pas confiance non plus que je venir, je veux m’assurer  que vous vous contenterez de dépouiller les gens avant de reprendre votre route. Elle prit un air un peu moqueur puis le provoqua un peu : Tu as peut être peur que l’on voit que tu n’es qu’un piètre voleur qui attaque à coup de bananes.

Lixi n’avais pas pour habitude de provoquer les autres mais sa volonté de surveiller ses individus était plus forte.  Mais depuis son arrivée sur le vaisseau, une question persistait ; pourquoi mettaient-ils autant d’efforts pour voler ?  Peut-être que les suivre et les surveiller lui permettrait de le découvrir. Pour ça il faudrait qu’elle les accompagne ou qu’elle trouve un moyen d’en découvrir plus.


Dernière édition par Lixia le Dim 8 Mai - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hôno eikichi

avatar

Messages : 25
Réputation : 0

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Mar 26 Avr - 22:28

Agor entend un bruit qui le fais frissonné hôno à fait craqué ses doigts. Agor se met devant hôno:

Agor=> calme toi je suis sûr qu'elle pense pas ce qu'elle dit... elle parle sans savoir

Hôno attrape le visage de agor et le regarde avec un sourire d'anges=> je sais mon petit Agor c'est pour ça que je vais lui expliquer... Maintenant enlève toi de mon chemin  .

Agor jette un regard désolé en direction de Lixi puis il se décale .

hôno rapproche son visage à quelque centimètres de celui de Lixi=> comme ça tu veux vérifier qu'il n'y aura pas de victimes de la part des vilains pirates.

Lixi ne se laisse pas démonté => oui

Hôno attrapa le bras gauche de Lixi et la traîna dans la pièce faite pour lui. Puis il referma la pièce derrière eux.


Lixi => Mais t'es un grand malade! lâche moi!

Hôno la bouscule au milieu de la pièce.

Lixi=> tu vas me dire ce que tu veux à la fin.
en regardant le sourire d'anges qui ne quittais pas le visage angélique de Hôno.

Puis tout à coups un cercle des colonnes de flammes encercle Lixi et Hôno.

Lixi=>tu veux m'impressionner avec ta magie c'est ça? Quel gamin tu fais...

Tout à coups Hôno change de posture, on aurait dit un monstre désarticulé, mais son sourire n'avait toujours pas quitté son visage il avançait, pas à pas en direction de la jeune fille, tout doucement.

Lix se mit à paniquer, elle avait l'impression de voir un démon qui voulait consumer son âme.
Sous l'effet de la panique, elle se mit a jeter des sorts d'eau dans toute la pièce mais c’était inefficace, l'eau se transformais en vapeur au contacte des flammes.

Une fois arrivé au niveau de Lixi, hôno attrape la jeune femme par les épaules.

Hôno=> booooouuuueee.

Puis les flammes disparaissent .

Hôno mais ça bouche à coté de l'oreille de Lixi et lui murmure=> si on tuait à tous va, juste pour le plaisir je m’encombrerais pas d'une personne comme toi dans mon vaisseau.

Les jambes tremblantes de Lixi flanchèrent et elle se retrouva sur les fesses.

Hôno regarde Lixi avec un regard froid=> tout est dans la peur.

Puis il reprend son sourire et s'en va et juste avant de quitter la pièce.

Hôno=> tu as un sacrée égo tout de même.

Lixi encore sous le choc=> comment ça ?

Hôno=> dans la logique quand tu commence un travaille, c'est normale de faire ses preuves en commençant par le bas de l'échelle. Alors sois tu râle parce que tu te croit que tout tes dû ? ou passé la serpillière c'est trop dur pour toi? chacun des mes hommes est passé par la.

il ouvre la porte pour sortir et tombe nez à nez avec Eastar.

Hôno=> occupe toi d'elle, elle doit être encore un peux sur le choc.

eastar=> elle va bien ?

Hôno=> bien sûr que oui, c'est une mage si elle avait pas paniqué elle aurait put éteindre se sort fantaisiste.

un membre de l'équipage se met à crier=> capitaine capitaine on passe à la TV?

Hôno=> voila qui va nous compliquer la tâche cette nuit. je vais contacter un de nos agent infiltré pour savoir s'il y a du nouveau. Que tous le monde soit près à minuit.

Easter=> reçu.

Hôno=> équipe la nouvelle. On verra ce qu'on fais d'elle cette nuit.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lixia
Inspecteur
avatar

Messages : 27
Réputation : 2

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Dim 8 Mai - 23:34

Easter continua donc son chemin vers la salle apyre pour retrouver la jeune mage, s’attendant à la trouver choquer et toujours clouée au sol, mais elle fut surprise de voire Lix déjà debout, tapant sur le derrière de son jean pour y enlever la poussière, elle se remettait de ces émotions tout en scrutant le moindre recoin de la salle où elle se trouvait et se remémorant et analysait les derniers évènements. Ce n’était pas la réaction à laquelle elle s’attendait mais au moins elle savait un peu plus à quoi s’attendre avec Hono et curiosemment elle était un peu rassuré concernant ces intentions, elle n’avait pas prévu de rejoindre l’équipage mais sa curiosité la poussait à s’interroger sur leurs motivation, s’ils ne faisait pas ça par plaisir quel pourrait être la raison de temps d’efforts. Son regard s’arrêta sur la jeune femme qui venait de pénétrer dans la pièce, ne lui laissant pas le temps de souffler un peu.
- Suis-moi, l’heure tourne.
Lix la suivi en silence, à l’extérieure de la salle qu’Easter referma derrière elles. La réaction un peu brutal d’Hono l’avait tout de même un peu secouée, elle n’osa pas poser trop de question pour le moment, préférant observer. Elles empruntèrent quelques couloirs avant d’arriver à une petite salle dans laquelle Easter désigna un petit banc.
- Assied-toi là.
Lixi s’exécuta, regardant autour d’elle, il y avait pas mal d’équipement dans cette pièce et Easter en sélectionna quelques uns pour la nouvelle recru des pirates. Il faisait déjà nuit mais lixi ignorait l’heure qu’il était. Mais après s’être équipé, les deux femmes rejoignirent la salle de réunion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Zajac

avatar

Messages : 6
Réputation : 0

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Mer 11 Mai - 11:19

Aiko était au volant de sa nouvelle voiture, depuis à peine 5 minutes et s'engageait sur l'autoroute principale de Pekin à huit voies et surtout à vive allure. Quand la jeune femme essai de freiner, manquant de créer un énorme accident, sa voiture reprend le contrôle, car le véhicule est programmé pour éviter tout accident. Ainsi, elle se gare sur le bas côté en toute sécurité.

Aiko hurle dans l'habitacle : " Tu fais quoi sale voiture ?"

La voiture d'une voix calme et posé : " Je suis programme pour éviter tout risque d'accidents. Et toi Aiko, que fais tu ? Tu essais de vérifier ma solidité en créant un gigantesque accident ?"

Aiko éclate de rire : " Tuer des gens cela ne me dérange pas, es-tu au courant ? Enfin bref, nous devons faire demi-tour, car cet imbécile de Daxon m'as préparé un sac de voyage inutile, mais pas mes armes."

La voiture reprends sa route en destination de New York.

La voiture : "Nous avons toutes tes armes, si tu veux vérifier, prends place sur le siège passager, je peux te montrer."

Aiko s'assoit sur l'autre siège en grognant : " Tu sais que je n'aime vraiment pas les ordres alors fait attention à toi !"

La voiture : " Désolé, tu êtes " La dernière Ombre", je ferai attention. Si tu veux bien rabattre les jambes et serrer les bras pour que je puisse faire pivoter le siège."

Aiko se met en position, alors que le siège pivote afin qu'elle se retrouve face à la banquette arrière. Les sièges de la banquette arrière se retire pour laisser place à toutes ses armes et portes armes qui sont soigneusement posé dans de la silicone blanche fessant brillé toutes les armes de la jeune femme. Aiko enfile ces portes armes, un dans le dos pour son Katana et ces Saïs, celui à la taille pour son flingue et enfin celui à sa cheville pour son poignard. Puis la jeune femme réajuste ces vêtements.

Aiko : " Voiture fais-moi basculer devant et en position couchette maintenant !"

Le jeune femme regarde l'écran tactile de l'ordinateur incrusté dans le tableau de bord et reste perplexe puis lève les yeux au ciel.

Aiko sur un ton agacé : " Voiture, allume l'ordi je veux voir le dossier de la mission."

La voiture très fière de lui : " Je vais faire mieux que cela je vais te montrer le dossier et te l'expliquer."

Le pare-brise de la voiture se teinte en noir.

Aiko énervé : " Tu es taré comme voiture, il faut que je puisse voir la route pour con...."

La voiture d'une voix amusée : " Non c'est moi qui conduis et je te l'assure je vois très bien."

Aiko un peu gênait : " Oh oui c'est vrai."

On entend comme un rire étouffé dans l'habitacle.

Aiko au bord de la crise de nerf : " Est-ce que c'est toi, la voiture, qui es entrain en train de te moquer de moi ? Tu peux avoir des émotions ? "

La voiture :" Heuu oui. Oh oui c'est vrai vous avez choisi l'aspect extérieur, mais pour ma conception ce sont les jumeaux qui ont choisi chaque aspects. Je suis comme un humanoïde si on peut dire, donc je peux comprendre par exemple les blagues et en rire, cependant je n'ai pas de corps donc je ne peux pas pleurer ou faire des câlins, mais j'ai toutes les capacités technologiques pour vous aider dans nos missions."

Aiko interrompt le monologue : " Oh la la pipelette on ce calme. J'avais pas assez de prises de têtes avec mes personnalités, j'ai une voiture bien bavarde."

Pendant leur échange la voiture avait littéralement engloutit des kilomètres, Aiko se retrouvait en France, au port de Marseille, la voiture était en train de changer ses pneus tout terrain pour des coussins d'air et des aéroglisseurs afin de traverser la mer et l'océan qui les séparaient de l'Amérique. Aiko continuant à parler à sa voiture.

Aiko : " Ne me prends pas la tête ou je te renvoi d'où tu viens pour te faire transformer en humanoïde Astro boy qui nettoie les rues de Pekin. Compris ? "

La voiture : " Oui Aiko."

Aiko : " Première chose : je ne peux pas continu à t'appeler voiture, c'est idiot donc tu es Sori Shi ok ?"

La voiture : " Sori....Shi ???"

Aiko: " Quoi un problème avec ton nom, Sori pour traîneau référence à véhicule, mais surtout à la neige, car j'adore faire éclabousser du sang sur la neige c'est tellement beau."

Aiko avait un regard sanguinaire et un sourire de sadique rien qu'a penser à tout ce sang.

La voiture : " et Shi pour la mort, Sori Shi traîneau de la mort c'est parfait j'ai compris. Et deuxième chose ?"

Aiko sur un ton sarcastique : " Ooooooh et bein alors quoi ? Tu me la montres cette mission ?"

La psychique avait été attentive aux explications de Sori Shi et avait bien regardé les photos qu'il lui avait présenté.

Aiko : " Bon je récapitule car j'ai l'impression que tu m'as parlé d'un comte d'autres fois, pour enfants. Je dois retrouver un équipage de pirates, leur Capitaine est Hôno un mage de feu qui ne contrôle pas ces humeurs et qui peut tout cramé sur son passage. Lui et ses soit disant Pirates on fait un braquage complètement raté, depuis lui et ses acolytes s'appellent les Bananes Flambés."
Aiko s'arrête pour pouffé de rire avant de continuer : " Il y a une forte chance pour qu'ils essaient de refaire un cambriolage. Son équipage se compose d'environ 30 personnes, dont le pilote Pirlo, l'ingénieur en fauteuil roulant Argo et surtout l'elfe Clair Estare qui est bien-sur très belle avec de longs cheveux blonds, en un autre temps elle aurait pu faire la doublure d'un célèbre dessin animé Raiponce. Je peux tuer toutes l'équipe, heureusement, car cette mission aurait mortellement ennuyeuse, sauf bien sûr Estare que je dois ramener presque vivante à un loup-garou chef de meute vivant dans des montagnes au fin fond du trou du cul de la Chine. Car monsieur loup-garou veux faire d'elle sa chienne attitré, elle deviendra par cette alliance direct une louve alfa fusionné. Bein merde alors ! Une mission pour une histoire de cul, faut vraiment que je parle aux jumeaux car ces merdes de missions c'est vraiment pas pour moi."

Sori Shi  : " C'est bien résume sauf que l'Elfe doit être ramenée vivante pas presque vivante."

Aiko : " Oh tu joues sur les mots Sori Shi, si je lui donne quelques coups et qu'elle saigne un peu du nez le Loup-Garou va pas me les casser, après tout il m'a choisit il doit connaître mes méthodes. Ensuite, les jumeaux ont un plan encore plus farfelu que toute cette histoire pour approcher les fameux pirates : Atami doit séduire Argo l'infirme et là je vais vomir, car les cuisses d'Atami sont les miennes ce qui veut dire je dois aussi me taper un pervers en manque et sans jambes, clairement écurant. Puis Argo doit présenter sa nouvelle conquête Atami, a Hôno l'enfant de feu qui se prend pour un capitaine. C'est ici que la partie du plan  me fait mourir de rire Asami rentre en scène : elle doit se faire passer pour Atami la perverse gagner la confiance de Hôno pour se faire engager comme pirate. Ensuite, je rentre en scène une fois sur le navire je récupère la belle et tue tout le monde. C'est pas des mercenaires que j'ai engagé mais des écrivains de films comique!!! Ils sont dingue, ce plan va prendre trois semaines."

Aiko s'installe confortablement dans son siège : " Mon plan est simple je fais tout toute seule je découvre ou se cache l'équipage des glands flambé, je bute tout le monde, récupère leur navire et s'il est assez rapide on pourra être rentré à la maison demain midi! Voilà, ça c'est un vrai plan. Fin ! Maintenant je fais une sieste. Sori Shi réveille-moi quand on est presque aux portes de New York"

Aiko s'endort paisiblement.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
" Je suis Aiko, L'OMBRE DE LA MORT ! Ma devise est : " Un combat commençait doit se terminer par une MORT et çà ne serra pas la mienne... Car la MORT elle-même ne veut pas de MOI !!! "

Upload images

Dans La Tête de AIKO :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hôno eikichi

avatar

Messages : 25
Réputation : 0

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Mer 11 Mai - 23:22

hôno arrive dans la salle ou son équipage l’attendais  puis il soupire en regardant le plan du labos qu'il devais cambriolé .
hôno=>on va partir a 4 easter  pirlo et la nouvelle les autres en attente, pirlo tu reste la en attente avec un véhicule devant le labos .

Un membre de l'équipage=> pourquoi prendre la nouvelle

Hôno=> parce que elle ne fais pas encore réellement partie de l'équipage si elle meurt je m'en fou

un froid s’installe dans la pièce .

hôno => un dernier truck on ne tue pas si on a pas besoin .

juste avant de sortir d'un vaisseau hôno mes un grande veste rouge et noir avec une sorte de démon dessiné dans le dos .

lixi demande a easter=> c'est quoi se truck dessiné dans le dos de votre capitaine .

easter => c'est le rôles qu'a choisis notre capitan dans se monde .

lixi regarde easter elle ne comprenais pas de quoi elle parlé .

Argo donne un sac a dos a Lixi dedans il avais un masque a gaz un teaseur et un flingue .

Lixi le prend en soupirant .

pirlo attendais les reste du groupe dans un voiture qui ressemblé presque a un épave .
une fois dedans Lixi soupire=> c'est quoi se vieux taco .

Pirlo éclate de rire => y a pas de voiture plus rapide il ne faut pas se fier au apparence .

le trajet étais plutôt silencieux du moins si on ignorai les ronflement de hôno  .

Lixi=> comment fais t'il pour êtres aussi détendu dans un moment pareil .

quelque minute plus tard il arrive au labos pirlo réveille le capitaine.

Hôno=> pirlo va te planqué avec la voiture on s'occupe du reste .

l’équipe s'infiltre dans le bâtiment . En passant dans des trappes et des conduit jusqu'au moment ou il arrive a la sale qu'il est intéresse il y avais 5 garde .

hôno chuchote a lixi=> je suis sur que tu doit pouvoir les endormir avec ta magie .

Lixi=> j'ai peut êtres pas envie de t’aidai .

Hôno=> c'est simple sois tu les endors sois je les assomme et il vont avoirs très mal  .et je te rappel que tu aurai pus t’échappè plusieurs fois depuis qu'on infiltrés le bâtiment . alors vue que tu nous a suivis rend toi utile  .


Lixi soupire puis elle murmure un formule magique et le garde s'endorme .
Hôno lui grattouille la tête=> tu voie quand tu veux .

easter voie la pièce qu'il avais besoin elle cours en sa direction et l'arrache du monticule ou elle étais . tout a coups l'alarme se déclenche .

hôno reste choqué => tu est conne ou quoi ma parole  tu tes pas doutais qui y aurais un piège.
Easrter=> ben non je pensais que y 'avais juste les garde

Hôno=> ok les fille mettais vos masque a gaz  .

Lixi=> mais pourquoi?

hôno=>je vais mettre le feux au bâtiment  pour sortir tu voudrais pas mourir a cause des gaz ?

Hôno commence jeté des boule de feux dans tout les direction le bâtiment commencé a prendre feux.

Hôno=> Lixi réveille les gardes pour qui puisse prendre la fuite .

Lixi surprise => eux oui

une fois les gardes réveillaient le groupe profite du chaos pour s’enfuir . une fois sortie du bâtiment un armée les attendais un embuscade .

Hôno=> je sent qu'on va s’éclatait .

easter s'approche de Hôno=> il y a des journaliste qui son entrain de filmé

pendant un petit moment le sourire habituelle de Hôno disparue sa n'avais pas échappé a Lixi .
eastar s'approche de Lixi et l'attrape par le bras et elle l'éloigne de hôno .

Lixi=> et tu fou quoi la ?

Easter=> je t'éloigne du danger

Hôno regarde les garde devant lui=> tu sais qui je suis ?

le garde=> oui le capitaine des banane enflammé .
puis il se met a rire

Hôno l'attrape par la gorge puis il fais cramé doucement la foule étais horrifier par le crie du douleur du garde il faisais brulée lentement les crie étais insoutenable certaine personne se mit a vomir quand elle commencé a sentir l'odeur de la chaire brulé .

puis il commence a a tuer et attaqué tout le monde qui se trouvais sur son chemin soldat garde civil journaliste

en criant => je suis hôno l'homme qui dansera sur vos cendre

Lixi=> je le savais c'est juste un grand malade

Easter=> je vais te racontais une histoire l'histoire de deux royaume qui étais en guerre depuis des millier d’année  les deux royaume passé leur temps a s'entretuer jusqu'au jour ou un démon apparait il étais plus puissant que les deux armée aucune des deux réussi a l’arrêté .
Alors elles ont pas eux le choix elle se son unis pour détruire le démons .
Voila le rôle que notre capitaine a choisis dans se monde il sera le démon . beaucoup de monde c'est moqué de lui , certain on même dit que son objectif étais impossible . mes il abandonnera pas et tout l'équipage a choisis de suivre .
alors maintenant tu a le choix sois tu le suis sois tu profite du chaos pour t'enfuir et rentrai chez toi .

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lixia
Inspecteur
avatar

Messages : 27
Réputation : 2

MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   Mer 18 Mai - 23:21

Lixi regarda la scène d'horreur qui se déroulais devant elle avec hésitation, elle avait le choix entre reprendre sa petite vie tranquillement avec Azalée, sans plus se soucier de ces pirates et de leurs affaires ou bien les rejoindrais... L'intention d'Hono était louable... vouloir la paix en voulant créer une raison aux deux peuples de s'unifier, mais n’était-ce pas naïf de penser que seule cette raison pourrait pousser les entités et les humains à vivre ensemble ou au moins faire la paix? Et ça façon brutale et violente était-elle vraiment nécessaire ? Il fallait faire vite, bientôt les renforts arriveraient et ils seraient bientôt submergés.
Lixi regarda la rue vide qui s’étendait devant elle et ne semblait pas s’arrêter, elle s’entoura d’une aura de flamme et mit sa capuche sur sa tête pour cacher son visage et se mit à avancer calmement face aux forces de l’ordre en cachant son visage, se mettant légèrement en retrait par rapport aux pirates d’hono, elle fit se soulever une vague qu’elle fit s’échouer sur les cadavres encore enflammés devant eux, les survivants s’était replié en attendant des renforts que l’on entendait au loin, lixi dressa ensuite un épais brouillard face à eux et fit parcourir sur le sol de large racine pour freiner les forces d’élites qui arrivaient en masse vers eux. Lorsqu’ils entrèrent dans cette zone, ils furent tous immobilisé par les racines rendues invisible par le brouillard. Lix vit au sol la caméra d’un journaliste partiellement brulée et la ramassa. Elle se tourna vers Hono :
- On a se qu’il nous faut, ils sont immobiliser on doit partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les débuts d'un pirate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les débuts d'un pirate
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chansons de pirate !
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Une quête pour devenir un pirate !
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [libre]La Gourmande Contrebande. [West Blue, Rang B, Pirate, Baston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Steel face Weird :: Les Villes de vos RP :: L'Amérique :: New York-
Sauter vers: